16e Journée de la protection des données : où en sommes-nous en 2022 ?

0
GDPR-RGPD
GDPR-RGPD

Le 28 janvier 2022 aura lieu la 16ème Journée mondiale de la protection des données, également appelé « Data Privacy Day » hors Europe. L’objectif principal de cette journée est de sensibiliser le public sur les défis en matière de protection des données, et d’informer tout un chacun sur ses droits et la manière dont ils peuvent être exercés.

Tribune – Au cœur des enjeux de société, les données sont présentes partout depuis l’explosion du numérique.

Mais force est de constater que celles-ci ne sont pas toujours suffisamment contrôlées. D’ailleurs, les chiffres en témoignent : en 2021, le montant total des amendes infligées aux entreprises du secteur de la Tech dans le cadre du RGPD européen a atteint les 1,25 milliard d’euros. Avec un énorme écart de 180 millions d’euros en plus comparé à l’année 2020.

Si les entreprises ne sont pas toujours correctement équipées en matière de réglementation, il en va de même pour la lutte contre les cybermenaces. Collectivités, villes et entreprises n’ont pas été épargnées par des attaques toujours plus massives et de plus en plus sophistiquées. La numérisation n’est pas sans risque et elle doit au contraire s’accompagner d’une responsabilité de protéger les données.

Bien que complexe, il est fondamental de mettre en place une gestion des données simple et transparente. Le stockage est par ailleurs un élément décisif de la mise en œuvre pour la protection des données.

Selon Brian Spanswick, responsable de la sécurité des systèmes d’information (RSSI) chez Cohesity:

« La semaine de la protection des données est un excellent rappel de l’importance de la protection de la confidentialité et de la sécurité des données, ainsi que du respect des exigences de conformité et de gouvernance telles que le RGPD. Cela commence par la sélection d’une plateforme de gestion des données capable d’offrir la protection, la gouvernance et la conformité des données sur une plateforme unique dans le cadre d’une stratégie globale de gestion des risques. Ces solutions doivent être considérablement simplifiées afin de pouvoir gérer facilement de grands patrimoines de données complexes à partir d’une seule interface utilisateur et tirer parti de la technologie d’IA pour aider à identifier et à gérer les données sensibles. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.