Interview : Play-The-Net

0

Play the Net, c’est : + de 270 000 membres, + de 40 000 torrents, du streaming, de la HD ,un guide d’utilisation, des tutos, un forum et de nombreux autres services. Devenu privé pour un fonctionnement optimum, Play the Net est en passe de devenir un acteur majeur sur la scène BitTorrent Française.

Kanon, l’un des admins, nous fait découvrir ce site, où l’esprit du Partage prend tout son sens au sein de cette communauté.

Au travers de cette interview, vous en apprendrez plus sur ce tracker devenu incontournable depuis la fermeture de Reload Paradise : le monde du Warez, Hadopi, la scène Fr…

– Bonjour Kanon. Avant toute chose, une brève présentation pour ceux qui ne vous connaissent pas.
Quel est votre parcours jusqu’à aujourd’hui ?

Alors, pour commencer, je suis l’un des administrateurs du site Play the Net. Ensuite, en ce qui concerne mon parcours, eh bien disons pour simplifier que je traîne sur la toile et dans le p2p depuis un petit moment déjà.
Avant PTN, j’ai géré plusieurs sites/forums dans un peu tous les domaines. Actuellement, je me consacre uniquement au tracker qui me demande énormément de travail, donc c’est bien suffisant.

______________________________________________________________________

– Vous faites donc partie du staff de Play the Net.
Quel est votre rôle au sein de cette équipe ?

Nous sommes actuellement 3 administrateurs dans le staff. Nous travaillons tous sur la programmation du site, mais j’ai pour ma part le rôle de communiquant auprès de la communauté quand un problème survient, pour dialoguer, expliquer ou débattre sur de nombreux sujets, le plus souvent concernant l’évolution de la communauté.
Les deux autres administrateurs sont plus axés sur la gestion technique que le relationnel.

______________________________________________________________________

– Play the Net est ouvert depuis moins d’un an maintenant.
Expliquez-nous l’origine de sa création.
Pourquoi un tracker ?

L’origine est simple, je pense que beaucoup la connaissent. Lorsque Yugi, alors administrateur de Reload Paradise, a décidé d’arrêter, il a cherché des repreneurs.
Saga et moi, qui nous nous connaissions depuis longtemps, nous nous sommes proposés. Je venais juste de fermer l’un des derniers forums que je gérais et j’avais du temps à consacrer à ce projet. J’aime beaucoup le monde du p2p que je suis depuis longtemps, alors je me suis dit que c’était une bonne occasion. J’en ai parlé à Saga, qui a accepté de me suivre dans ce projet. Homemade, quant à lui, s’était également proposé auprès de Yugi comme étant un très bon programmeur, nous lui avons donc proposé de travailler ensemble.

______________________________________________________________________

– Parmi les trackers qui existent, en quoi le vôtre se distingue-t-il des autres ?

Difficile à dire, les trackers qui ont un minimum d’organisation et de sources se ressemblent plus ou moins sur le contenu, et à vrai dire on ne regarde pas beaucoup ce qui se passe ailleurs.
Je dirais quand même que ce qui fait la différence, c’est la communauté. Nous ne nous limitons pas à fournir beaucoup de fichiers à télécharger, nous essayons de développer un esprit communautaire. Ce n’est pas toujours facile, mais on essaie de faire de notre mieux, sinon autant faire un simple indexeur de .torrent.
Nous faisons participer jusqu’à un certain point les membres à l’évolution du site. Les membres s’entraident et se supportent, discutent de tout et de rien. C’est agréable de voir des gens d’horizons différents partager sur tous les plans, et pas seulement celui du téléchargement. Je pense que les gens ont besoin d’espaces comme celui-ci où ils peuvent évoluer librement, tout en respectant un minimum de règles bien sûr.

______________________________________________________________________

Au vu du nombre de membres – qui ne cesse de croître – comment expliquez-vous ce succès ?

Il faut être honnête, on a eu un très bon démarrage grâce aux membres de Reload Paradise qui ont suivi sur PTN. Après, c’est le bouche à oreille qui a fait le plus gros du travail.
Mais si ça fonctionne aujourd’hui, je pense que c’est parce que nous gérons tout ça avec sérieux et que nous sommes à l’écoute des membres, même si parfois il nous arrive de nous tromper.  🙂

______________________________________________________________________

– Le no-ratio a tendance à se répandre de plus en plus sur certains trackers.
Vous avez vous-même mis en place des périodes de freeleech pour les donateurs.
Qu’en pensez-vous ?

On a déjà songé à passer au no-ratio, mais nous restons convaincus que cela aura un effet néfaste et qu’il faudrait que le site compte beaucoup plus de membres pour que cela tienne le coup.
Concernant le freeleech, c’est une bonne idée.
Les gens se font une fausse idée sur ce système. Ce n’est pas lui qui n’est pas bon, c’est l’utilisation qu’en font les membres qui est mauvaise.
Nous évitons de mettre tout le monde dans le même panier, certains membres prennent cela vraiment comme un coup de pouce réel quand ils sont en difficulté. Evidemment, on sait aussi parfaitement que certains en profitent, mais de toute façon, de manière générale, ce type de membre n’attends pas le freeleech pour profiter du site sans se soucier du ratio.

______________________________________________________________________

– Le site est privé (inscriptions ouvertes avec code d’activation), est-ce devenu nécessaire ou était-ce prévu ?

C’était prévu depuis le début, notre volonté n’est pas de faire du chiffre comme certains trackers, auquel cas on aurait usé d’un bon nombre de méthodes pour faire rapidement monter le chiffre.
Notre objectif était réellement de créer une communauté solide sur de bonnes bases.
Et puis restreindre le nombre de membres nous permet aussi une meilleure gestion du site. Si on était 500 000, on aurait plus de difficultés à aider tout le monde, c’est sûr.

______________________________________________________________________

– Le site évolue constamment.
Qu’en est-il pour la suite ?

Nous avons amené le site à un stade de développement relativement avancé depuis son ouverture. Malgré ça, nous avons encore de multiples projets et d’idées dans les cartons, mais étant donné que nous partons de 0 à chaque fois, il faut savoir être patient. Nous prenons toujours le temps de réfléchir et de tout tester avant de mettre en ligne le fruit de notre travail.

______________________________________________________________________

– Sans hésitation, on peut affirmer qu’il y a des rivalités entre boards warez ainsi qu’entre teams de releases.
Quelle est votre explication ?

C’est incontestable et ce n’est pas nouveau. Depuis le temps que je « baigne » dans le domaine, j’ai toujours vu ce genre de comportement se produire.

Pourquoi ? Pour deux simples raisons : l’argent et l’ego.

Gérer une board warez ou un tracker peut être très lucratif entre les dons, les publicités et autre.
Moins vous avez de concurrents et plus vous êtes rapide à proposer du nouveau contenu, plus le site rencontre de succès et plus il rapporte.
C’est d’ailleurs pour cela que le hack de DB est devenu monnaie courante dans le domaine. On se constitue une liste de mails, on ouvre un site et on fait un mass mail. Ca permet de rapidement faire monter le nombre de membres pour ramasser beaucoup d’argent en un minimum de temps. D’ailleurs, les mails pour de nouveaux trackers qui sortent de nulle part se multiplient en ce moment.

Après, il y a aussi une histoire d’ego. C’est au site qui postera telle release en premier, ou quelle team sortira tel film en rip avant les autres, etc. Dans tout ça, on gagne une certaine importance et une réputation. Après, la guerre entre teams p2p et la guerre entre teams scène, c’est autre chose.

Bien sûr, il ne faut pas généraliser, même si cela existe bel et bien, il y a encore des gens sans arrières-pensées dans le domaine, et heureusement.

______________________________________________________________________

– Par rapport aux autres trackers et leur staff, quelles sont vos relations ?
Diriez-vous qu’il existe une bonne entente, une rivalité ou bien une simple cohabitation ?

Nous n’entretenons aucune relation avec d’autres trackers pour une simple raison : éviter les histoires, et puis le site nous donne bien assez de travail 🙂

En ce qui concerne les relations entre staff, elles ne sont généralement pas très bonnes, pour une question de rivalité/concurrence la plupart du temps.

______________________________________________________________________

– Comment percevez-vous le monde du warez, aujourd’hui ? La scène FR ?

C’est compliqué. Nous restons optimistes pour le warez, parce qu’il y a encore beaucoup de possibilités inexploitées, mais nous ne sommes pas dupes non plus.

Par le passé, il y a eu trop d’abus, que ce soit des trackers qui ferment sans laisser de traces de façon suspecte, des administrateurs qui se remplissent les poches et réclament des dons à tour de bras, des guerres entre sites ou admins de sites, ou encore entre teams.
Tout ça a progressivement dégradé le climat dans le monde du p2p, et certains ne font plus confiance aussi facilement. On le perçoit tous les jours, et dans un sens on ne peut pas en vouloir aux membres.
Et puis, il faut également compter sur ceux qui tentent de profiter actuellement du système pour leur propre compte.

C’est aussi une des raisons pour lesquelles j’ai eu l’envie, avec Saga, de fonder une véritable communauté, rendre espoir et confiance aux habitués du téléchargement, leur montrer que tout n’est pas pourri dans le système.

La scène FR ? Je n’ai pas vraiment d’avis à ce sujet. C’est un club très fermé. Enfin cela dépend, la scène comporte plusieurs « niveaux », et cela reste très stable et constant.

______________________________________________________________________

– Comment voyez-vous l’avenir de votre tracker avec la mise en place de la loi Hadopi ?
Hadopi ? C’est quoi ? Le dernier burger de chez McDo ? 🙂

Non, plus sérieusement, on ne s’inquiète pas vraiment pour ça. Au pire, il y aura quelques personnes attrapées qui serviront d’exemple. Au mieux, cette loi ne fonctionnera jamais correctement et ne servira à rien. Et à notre avis, cela part plus dans ce sens que dans l’autre.
En fait, ça nous fait beaucoup rire de voir l’évolution de cette loi.

______________________________________________________________________

Que pensez-vous d’autre sur cette loi, que tous s’accordent à dire qu’elle est contraignante et restrictive ?

Comme beaucoup, nous pensons qu’elle est totalement hors du temps. Elle ne tient absolument pas compte des réalités actuelles, que ce soit au niveau technique, à savoir l’évolution des différents domaines concernés, ou encore au niveau des habitudes de consommation actuelles.
Et puis c’est un moyen de plus pour fliquer la vie des gens, rien d’autre.

Le problème, c’est que le chantier est tellement vaste, et la pression exercée par certains lobbys tellement forte, qu’il faudra certainement du temps pour que les différents acteurs comprennent et cèdent du terrain sur le modèle économique à utiliser.

______________________________________________________________________

– Dès l’ouverture, un système de dons a été mis en place sur Play the Net.
Est-ce indispensable de nos jours pour la survie d’une structure comme PTN ?

Cela dépend. Certains de nos plus féroces détracteurs nous disent « structure disproportionnée, on peut faire tourner un tracker sur un serveur a 100 € ». C’est vrai, cela peut tourner sur un serveur à 100 € et même moins, tout dépend de ce que l’on veut faire… La « taille » actuelle de PTN, les divers services et notamment le streaming, exigent d’avoir une structure aussi importante pour éviter notamment les problèmes de ralentissement.
Il y a également les seedbox, qui sont nécessaires pour permettre une distribution rapide et en masse des releases auprès des membres.

Alors, pour répondre à la question, oui c’est indispensable pour nous d’avoir des donateurs qui nous soutiennent financièrement chaque mois.

______________________________________________________________________

– Je vous laisse le mot de la fin : avez-vous une conclusion/un commentaire à ajouter ?

Je vais simplement remercier tous ceux qui nous soutiennent depuis l’ouverture, de quelque manière que ce soit.

Et je vous remercie également de nous avoir proposé cette interview.

Auteur: eKlipZ

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.