Toulon – Le site Web de la ville piraté pour la visite de Cazeneuve

0

A l’occasion du 15 août et de la visite du ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve, un pirate informatique algérien connu comme étant un hacktiviste s’en est pris au site officiel de la ville de Toulon ainsi qu’à celui de la communauté des communes Toulon Provence Méditerranée.

Les sites Internet en question (toulon.fr et tpm-agglo.fr) ont été piratés et défacés, en remplaçant la page d’accueil d’origine par celle du pirate, sur laquelle apparaissait un drapeau algérien, un texte et des images de charniers. Cela a duré toute la matinée dimanche avant d’être rétablit en début d’après midi. Le pirate a laissé sa signature : “hacked by Rell Hell Sofyan” (par ailleurs encore visible sur les moteurs de recherche et versions en cache des sites touchés). La menace terroriste a donc planée pendant les fêtes, notamment suite à ces cyberattaques pro-djihadistes.

Le ministre a assuré que tous les moyens du ministère étaient mobilisés, notamment ceux de la plate-forme Pharos de lutte contre la cybercriminalité, pour retrouver ceux qui sont à l’origine de ce piratage. A Toulon, le parquet a ouvert une enquête.

Le pseudo de ce pirate informatique est déjà largement connu, puisqu’il est régulièrement apparu dans des affaires de défaçage comme celle des « Moudjahidin d’Algérie » ayant touché la mutuelle des personnels d’Air France en mars 2015; d’autres actions liées au groupe “Algeria Cyber Army” ou encore AnonGhost Team.

Sur Zone H qui répertorie les défaçages de ce type, ce sont plus de 391 attaques qui sont imputées à « Red Hell Sofyan » partout dans le monde. A chaque fois, le pirate hacktiviste fait état de causes liées à l’Algérie : souvenir des martyrs du 8 mai 1945 à Sétif ou encore la demande de libération du pirate algérien Hamza Bendelladj, reconnu comme l’auteur du redoutable trojan bancaire SpyEye, condamné à 15 ans de prison ferme en avril dernier par la justice américaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.