Révélations WikiLeaks – Grasshopper, l’espion Windows de la CIA

1

A peine un mois après les importantes révélations de Wikileaks (Vault 7), voici que le site ajoute en ligne 27 nouveaux documents qui concernent l’espionnage des PC sous Windows.

Cette fois-ci, le logiciel espion se nomme Grasshopper, et permet une infection et une exfiltration de données en toute discrétion des ordinateurs sous Windows (les précédentes révélations ayant surtout ciblé iOS / MacOS).

D’un point de vue strictement technique, il s’avère que Grasshopper n’est pas lui-même un malware, mais une plateforme utilisée par un opérateur pour développer un spyware dédié spécifiquement à un PC précis (type framework donc, ndlr). En fonction de sa configuration, le logiciel espion final sera totalement autonome et réalisera les tâche prédéfinies sur le système qu’il aura piraté. Aucun code source n’a été dévoilé, seulement de la documentation et le manuel utilisateur de l’outil de cyber-espionnage.

Notons que Grasshopper est actuellement quasi indétectable, même par les solutions antivirus les plus avancées du marché (le spyware embarque des mesures permettant de contrer la détection des principaux antivirus tels que Kapersky, Symantec ou Windows Defender). De plus, la persistance du logiciel espion généré par l’outil a été tout particulièrement travaillée : Grasshopper peut par exemple corrompre le planificateur de tâches et se réinstaller toutes le 22 heures à travers de Windows Update, et ce, même si les mises à jour automatiques ont été désactivées…

Grosse ironie du sort, la CIA se serait basée sur un autre redoutable malware pour créer Grasshopper… et il s’agit du trojan bancaire russe Carberp d’après les chercheurs en sécurité (section “Stolen Goods” des dernières révélations) !

La version modifiée par la CIA aurait été renforcée et dotée de fonctions de persistance, de camouflage et de furtivité inédites. D’après WikiLeaks, le programme aurait été utilisé par la CIA entre 2012 et 2015.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.