Public Broadcasting Service (PBS) piraté par Lulzsec, la base de données divulguée !

2

Lulzsec a encore frappé. Cette fois ci, c’est le site Public Broadcasting Service (PBS) qui est la victime. Public Broadcasting Service (PBS) est un réseau de télévision public américain disposant de 354 stations à travers les États-Unis.

Le site Internet a été “défacé” (ou taggué), les pirates ont ajouté plusieurs pages de leur création sur le serveur web. Un message moqueur est d’ailleurs dédié aux Anonymous “Hey les Anonymes, nous avons entendu que vous avez eu des ennuis !” Le titre de la page est “FREE BRADLEY MANNING. FUCK FRONTLINE!“.

Ils se sont introduits dans l’espace dédié à l’administration du site et ont publié un article qui prétend que les légendaires rappeurs Tupac et Biggie Smalls sont en vie en Nouvelle-Zélande…

Non seulement ils ont eu accès total au site, mais ils ont également récupéré la base de données complète de Public Broadcasting Service (PBS) puis posté des liens via leur compte Twitter. Le piratage a eu lieu par le biais d’une injection SQL. L’outil utilisé pour extraire les données de la base de données est Havij – un outil automatisé d’injection SQL.

Ils donnent aussi une indication sur leur prochaine cible : il semblerai que ça sera de nouveau SONY ! Les pirates prévoient en effet de donner un autre coup dur à la société…

Récemment, il y a quelques jours, le groupe de pirates LulzSec a été à l’origine du vol de la base de données du site Japonais de Sony.

 

L’alerte a été donnée ce matin par The Hacker News.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.