mercredi 12 août 2020
Promotion Meilleur VPN 2020
Accueil Hacking Détournement des caméras de vidéo-surveillance en botnet

Détournement des caméras de vidéo-surveillance en botnet

Imperva, l’un des leaders de la cyber-sécurité révèle que les caméras de vidéo-surveillance présentes dans de nombreux lieux publics et dans des centres commerciaux peuvent être transformées en botnets par les cybercriminels.

L’information a de quoi inquiéter, mais se rapproche au final du fait que ces mêmes caméras de surveillance IP peuvent être espionnées à distance par les même pirates informatique. La raison à cela ? Toujours la même ! Il s’agit là du laxisme de certains opérateurs de caméra qui ne prennent pas la peine protéger leur réseau de surveillance en changeant les mots de passe par défaut sur les appareils…

C’est un fait, les caméras de vidéo-surveillance sont les objets connectés les plus répandus aujourd’hui. En mars 2014, Imperva alertait déjà le monde sur les dangers qu’elles représentaient. Dans la récente attaque observée, Imperva a été particulièrement surpris de constater qu’elle émanait d’un centre commercial à moins de cinq minutes de leurs bureaux en Israël. Cela conduit à penser que ces attaques se produisent plus souvent qu’on ne le pense et que, potentiellement, des millions d’autres caméras de vidéosurveillance de lieux publics ont déjà été compromises.

cctv-ddos-map

Imperva expose sur son site officiel les détails de cette attaque, dont voici les principales conclusions :

  • L’attaque semblait tout à fait ordinaire, avec un pic à 20 000 requêtes par seconde (RPS). Ce n’est que plus tard, en analysant de manière plus poussée la liste des adresses IP, q’Imperva a découvert avec surprise que certains des dispositifs à l’origine de l’attaque étaient situés dans un centre commercial non loin de leurs bureaux.
  • L’assaut consistait à inonder la cible avec un flot ininterrompu de requêtes HTTP GET, culminant à 20 000 RPS, avec un trafic provenant d’environ 900 caméras de vidéosurveillance disposées dans le monde entier. Leur cible était les actifs rarement utilisés d’un grand service Cloud, approvisionnant des millions d’utilisateurs à l’échelle du monde.

En partageant les détails de cette cyberattaque intitulée “CCTV botnets” via un vecteur original, Imperva espère sensibiliser sur l’importance de la sécurité ainsi que sur la menace que représentent les objets connectés non sécurisés. Que ce soit un routeur, un point d’accès Wi-Fi ou une caméra de vidéosurveillance, les identifiants par défaut (ou réglages usine) sont voués à être modifiés après installation.

UnderNewshttps://www.undernews.fr/
Administrateur et fondateur du site UnderNews

6 Commentaires

  1. […] Détournement des caméras de vidéo-surveillance en botnet. Publié par UnderNews Actu – Télécharger l'application Android Imperva, l’un des leaders de la cyber-sécurité révèle que les caméras de vidéo-surveillance présentes dans de nombreux lieux publics et dans des centres commerciaux peuvent être transformées en botnets par les cybercriminels. L’information a de quoi inquiéter, mais se rapproche au final du fait que ces mêmes caméras de surveillance IP peuvent être espionnées à distance par les même pirates informatique. La raison à cela ? […]

  2. […] Détournement des caméras de vidéo-surveillance en botnet. Publié par UnderNews Actu Imperva, l’un des leaders de la cyber-sécurité révèle que les caméras de vidéo-surveillance présentes dans de nombreux lieux publics et dans des centres commerciaux peuvent être transformées en botnets par les cybercriminels. […]

  3. […] habituelles sont rappelées : Vous avez aimé cet article ? (1 votes, note : 4,00 sur 5) Loading… Détournement des caméras de vidéo-surveillance en botnet UnderNews. Publié par UnderNews Actu Imperva, l’un des leaders de la cyber-sécurité révèle que les […]

  4. […] Détournement des caméras de vidéo-surveillance en botnet. Publié par UnderNews Actu Imperva, l’un des leaders de la cyber-sécurité révèle que les caméras de vidéo-surveillance présentes dans de nombreux lieux publics et dans des centres commerciaux peuvent être transformées en botnets par les cybercriminels. L’information a de quoi inquiéter, mais se rapproche au final du fait que ces mêmes caméras de surveillance IP peuvent être espionnées à distance par les même pirates informatique. […]

  5. […] Détournement des caméras de vidéo-surveillance en botnet. Publié par UnderNews Actu Imperva, l’un des leaders de la cyber-sécurité révèle que les caméras de vidéo-surveillance présentes dans de nombreux lieux publics et dans des centres commerciaux peuvent être transformées en botnets par les cybercriminels. L’information a de quoi inquiéter, mais se rapproche au final du fait que ces mêmes caméras de surveillance IP peuvent être espionnées à distance par les même pirates informatique. La raison à cela ? Toujours la même ! Il s’agit là du laxisme de certains opérateurs de caméra qui ne prennent pas la peine protéger leur réseau de surveillance en changeant les mots de passe par défaut sur les appareils… C’est un fait, les caméras de vidéo-surveillance sont les objets connectés les plus répandus aujourd’hui. […]

  6. […] Imperva, l’un des leaders de la cyber-sécurité révèle que les caméras de vidéo-surveillance présentes dans de nombreux lieux publics et dans des centres commerciaux peuvent être transformées en botnets par les cybercriminels.L’information a de quoi inquiéter, mais se rapproche au final du fait que ces mêmes caméras de surveillance IP peuvent être espionnées à distance par les même pirates informatique. La raison à cela ? Toujours la même ! Il s’agit là du laxisme de certains opérateurs de caméra qui ne prennent pas la peine protéger leur réseau de surveillance en changeant les mots de passe par défaut sur les appareils…C’est un fait, les caméras de vidéo-surveillance sont les objets connectés les plus répandus aujourd’hui. En mars 2014, Imperva alertait déjà le monde sur les dangers qu’elles représentaient. Dans la récente attaque observée, Imperva a été particulièrement surpris de constater qu’elle émanait d’un centre commercial à moins de cinq minutes de leurs bureaux en Israël. Cela conduit à penser que ces attaques se produisent plus souvent qu’on ne le pense et que, potentiellement, des millions d’autres caméras de vidéosurveillance de lieux publics ont déjà été compromises.  […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -Express VPN

Derniers articles

Ransomware Maze : Après LG et Xerox, au tour de Canon d’être piégé

Le groupe de cybercriminels exploitant le ransomware Maze poursuit ses actions et agrandit son tableau de chasse en ajoutant Canon avec à la clé un vol de 10 To de données à l'entreprise après infection de ses systèmes informatiques.

400 vulnérabilités pourraient transformer 3 milliards de téléphones Android en espions

L'alerte est donnée : il existe plus de 400 vulnérabilités sur la puce Snapdragon de Qualcomm qui peuvent être exploitées sans l'intervention des propriétaires, explique Slava Makkaveev de Check Point.

Le gouvernement américain met en garde contre une nouvelle souche du virus chinois “Taidoor”

Les agences de renseignement américaines ont publié des informations sur une nouvelle variante du virus informatique vieux de 12 ans utilisé par les pirates informatiques parrainés par l'État chinois et ciblant les gouvernements, les entreprises et les groupes de réflexion.

Vacances d’été : profitez-en pour faire du ménage dans votre vie numérique

Après une longue période de confinement, et avant les vacances d’été, c’est le moment idéal pour effectuer un grand nettoyage ! Cela concerne aussi bien nos placards que notre vie numérique. Petit tour d'horizon et conseils pour se débarrasser de vos déchets  numériques.