Cybersécurité : les systèmes d’impression de Konica Minolta résistent à 80 heures de tests d’intrusion

0

Les données stockées sur les multifonctions (MFP) de Konica Minolta n’ont subi aucune violation, lors des tests réalisés par NTT DATA et NTT Ltd.

Communiqué – Pour que le multifonction ne soit pas le maillon faible de la sécurité du Système d’Information (SI), les systèmes d’impression Konica Minolta intègrent dès leur conception la notion de « Secure by Design » (ou sécurisé dès la conception). Cela assure un premier niveau de sécurité contre les cybermenaces. Afin de démontrer à ses clients le haut niveau de sécurité apporté à ses MFP, Konica Minolta a soumis un modèle de sa gamme bizhub i-Series aux tests d’intrusion de NTT DATA et de la division Sécurité de NTT Ltd, des fournisseurs de services informatiques de renommée mondiale.

Aucune faille de sécurité majeure

Konica Minolta a fourni aux ingénieurs de NTT Data un équipement bizhub i-Series et son code source. Après avoir passé plusieurs semaines et près de 80 heures à tenter de pirater le MFP, ils n’ont constaté aucune faille de sécurité majeure. Ces conclusions attestent ainsi de la capacité du constructeur à offrir le plus haut niveau de sécurité du marché. Elles prouvent aussi que les bizhub i-Series Konica Minolta dépassent les normes les plus strictes en matière de confidentialité des données et de sécurité (notamment PCI, HIPAA, FERPA et RGPD).

« En tant qu’objet connecté, le multifonction est considéré par les cybercriminels comme un point d’entrée au réseau d’entreprise. Les résultats obtenus aux tests d’intrusion de NTT DATA garantissent à nos clients que nos multifonctions sont hautement sécurisés », indique Florine Darmon, responsable marketing offres de Konica Minolta Business Solutions France.

Optimiser la protection des données

Pour renforcer la sécurité de ses systèmes d’impression, Konica Minolta a également créé les services bizhub SECURE.

Ceux-ci proposent trois niveaux de sécurité supplémentaires :

  1. Le premier niveau (bizhub SECURE) protège les données et les documents stockés sur le disque dur du MFP. 
  2. Le deuxième niveau de sécurité (bizhub SECURE Platinum) apporte une couche de sécurité supplémentaire avec notamment l’activation du contrôle d’accès. Ce paramétrage permet une déconnexion automatique des comptes utilisateurs afin de protéger le MFP contre les cybermenaces. En renforçant ainsi la sécurité réseau, tous les flux entrants et sortants transitant par le MFP sont donc protégés.
  3. Le troisième niveau de sécurité (bizhub SECURE Ultimate) permet de protéger le MFP contre les cyberattaques, les virus et les logiciels malveillants, grâce à l’antivirus Bitdefender intégré au système d’impression. Celui-ci scanne en temps réel toutes les données transmises, reçues et stockées sur le MFP (documents, emails, adresses IP, clés USB, terminaux mobiles, boîtes utilisateurs, applications stockées, etc.).

Une expertise globale de la sécurité

Konica Minolta dispose d’une expertise globale en matière de sécurité qui va au-delà du multifonction. En tant que fournisseur de services IT, la société accompagne les entreprises pour sécuriser à la fois leur infrastructure IT, surveiller à distance leur réseau, protéger et sauvegarder leurs données et prévenir toute tentative d’intrusion dans leurs locaux. Pour ce faire, Konica Minolta a tissé de solides partenariats avec des acteurs majeurs dans ce secteur comme Sophos, Palo Alto ou encore Acronis. Sa filiale française dispose d’une division Vidéo Solutions Services (VSS), spécialisée dans la vidéoprotection intelligente. A travers son offre globale de sécurité, Konica Minolta apporte notamment aux PME les ressources humaines et les connaissances techniques spécialisées, dont elles manquent pour faire face aux enjeux de la cybersécurité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.