Angleterre – Bientôt la perpétuité pour les dangereux cybercriminels ?

0

Projet vivement critiqué en Angleterre, le gouvernement souhaiterait imposer des peines de prison allant jusqu’à la perpétuité pour les pirates informatiques les plus dangereux, notamment ceux qui mettent en péril la santé, l’économie ou l’environnement ou encore qui portent atteinte à la sécurité nationale.

Le principal soucis de ce projet de loi est que cela aurait une forte répercussion sur les lanceurs d’alerte… en plus du texte relativement imprécis qui vise les cas les plus extrêmes. Actuellement, la Justice anglaise peut infliger des peines de prison jusqu’à 10 ans maximum, comme il est inscrit dans le « Computer Misuse Act », voté en 1990 et que le gouvernement souhaiterait enrichir.

Ces sanctions sont « suffisantes », estime l’universitaire et expert en cybersécurité Peter Sommer. Il craint notamment que ce genre de projet soit utilisé à mauvais escient, et porte atteinte aux lanceurs d’alertes. Il estime qu’au lieu de renforcer les peines de prison, ce sont les chefs d’accusation qui devraient être revus. « Si vous souhaitez poursuivre quelqu’un pour terrorisme à l’encontre de la sécurité nationale par exemple, vous pouvez le faire en jugeant en vertu de la législation sur le terrorisme », explique-t-il. « Nous espérons que si les peines sont augmentées, dans le Computer Misuse Act, la protection accordée aux personnes qui défendent les intérêts publics le sera également ».

De son côté, un porte-parole du gouvernement estime que le crime numérique ainsi organisé « brise des vies et provoque la misère » et coûte aux contribuables 24 milliards de livres par an.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.