Affaire des stars nues : Le FBI fait le point

5
200

Il y a un an, l’affaire de piratage des photos privées de nombreuses stars américaines diffusées sur Internet a fait grand bruit (#celebgate). Le FBI vient de révéler le fond de l’affaire et le coupable.

Le pirate a pu être identifié avec certitude par le FBI, surtout que ce dernier n’a pas vraiment pris de précautions particulières lors de ses multiples intrusions sur les comptes iCloud de ses victimes. Emilio Herrera, la trentaine, est à l’origine du piratage et de la diffusion sauvage des centaines de photos privées intimes de stars américaines. Parmi elles, Jennifer Lawrence, Kate Upton, Hope Solo, Abigail Spencer, Christina Hendricks, Olivia Wilde, Jennette McCurdy, Anna Kendrick, Amber Heard et Emily Browning.

Quelques mois plus tard, le FBI débarquait au domicile de l’homme au cours d’une opération anti-fappening. Aujourd’hui, le FBI révèle que le pirate n’avait même pas pris la peine de cacher son adresse IP réelle lors des faits.

Pourtant, Emilio aurait piraté exactement 572 comptes iCloud de célébrités. NBC révèle par ailleurs que ces même comptes ont été consultés 3 263 fois avec l’adresse IP de Herrera selon NBC. Des consultations via l’adresse IP de Herrera.

Il s’avère qu’Emilio faisait parti d’un groupe spécialisé dans le trafic de photos volées sur le Web.

 

Source : Zataz

5 Commentaires

Les commentaires sont fermés.