Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Le tribunal de Nancy vient de condamner trois internautes se revendiquant de la mouvance Anonymous pour avoir bloqué des sites internet de collectivités, de la Défense et de l’Andra dans le cadre d’opérations de protestations numériques.

Les Anonymous sont partout et surtout prompts à réagir et à passer à l’action, comme l’a récemment montré l’opération #OpParis qui a fait suite aux attentats parisiens. Mais bien souvent, certains internautes participent à des actions sans vraiment réfléchir aux conséquences de leurs actes, souvent liés de près aux attaques DDoS, visant à rendre les cibles inaccessibles. Dans ce cas précis, il s’agit encore de l’utilisation du logiciel d’attaque basique baptisé Loïc.

Ainsi, ce sont trois français qui viennent d’être jugés pour avoir participé à des cyberattaques à l’encontre des sites internet de la région Lorraine, du conseil départemental de la Meuse et de l’Andra (Agence nationale de gestion des déchets radioactifs). Le tribunal de Nancy a condamné les trois hommes de 20, 36 et 41 ans à des peines de prison avec sursis(jusqu’à 8 mois) et à une amende (+ indemnisation) pour entrave au fonctionnement d’un système informatique en bande organisée.

Notons toutefois que ces mêmes Anonymous avait aussi pris pour cible le site du ministère de la Défense suite à la mort du militant écologiste Rémi Fraisse, opposé au barrage de Sivens et que les accusations d’intrusion et de modification non autorisée de données n’ont pas été retenues à leur encontre.

PIA VPN

 

Sources : AFP, ZDNet

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 4,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , ,

Recherches en relation :

  • attaque ddos condamnations

Vos réactions
  1. MORT DE RIRE

    Puis je pari que les anonymous qui se sont fait arrêter vont passer par là 🙂 ils sont tellement fière de passer dans les média, écouter moi, vous êtes des petite merde haha 🙂 allez y, retrouver moi, je vous attends.

  2. MORT DE RIRE

    Alalalala, anonymous, toujours une belle bande de bon à rien décervelé se prétendant hackers mais n’étant qu’une bande de script kiddies même pas capable d’être anonyme.

    Ca me fait doucement rire car être anonyme c’est très facile si on cherche vraiment à l’être. Du coup je peu pas croire que ces gens là
    « anonymous » soit des hackers. Même si je l’accorde, tout le monde peu fauté, mais là c’est trop, j’étais là avant eux, et depuis 10ans j’arrête pas de les voir ce faire arrêter et ne même pas comprendre pourquoi. Les seul « anonymous » qui survivent c’est ceux qui tienne les pages facebook, mais eux c’est des médias xD

    En tout cas vous respectez toute la communauté en appelant ses gens là des « internautes » et non pas des « hackers ». Merci undernews.