Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Les Anonymous ont annoncés des cyberattaques massives contre l’Etat Islamique (EI/ISIS). Déjà plus de 1000 comptes de réseaux sociaux ont été trouvés et fermés, des centaines d’autres piratés.

L’opération en cours a pour nom #OpParis et est présentée comme une réplique aux attentats parisiens du 13 novembre 2015 (hashtags #ParisAttacks et #PrayForParis sur Twitter). Sur les réseaux sociaux, les pirates d’Anonymous traquent les comptes de jihadistes, pour exiger leur suppression, comme ils l’avaient déjà fait par le passé. Cette surveillance collective a pour but de limiter leur effet de propagande, en particulier les opérations de recrutement de nouveaux candidats au jihad.

CTrxdBBWIAA6IaJ.jpg large

Actuellement, déjà plus de 100 comptes liés à ISIS ont été trouvés et reportés (liste communiquée officiellement sur PasteBin ici).

D’autres techniques sont utilisées par les pirates pour contrer les réseaux djihadistes. Les informaticiens d’Anonymous pratiquent le « défaçement » de certains sites et mènent par ailleurs des attaques DDoS permettant la saturation rapide des cibles et leur mise hors ligne temporaire…

VyprVPN

Anonymous to ISIS: ‘We will Hunt you Down!’

 

La vidéo officielle diffusée rapidement, quelques heures après les attentats se veut être une déclaration de cyberguerre contre l’Etat Islamique :

« Ces attentats ne peuvent rester impunis, c’est pourquoi les anonymous du monde entier vont vous traquer. Nous allons lancer l’opération la plus importante jamais réalisée contre vous. Attendez-vous à de très nombreuses cyberattaques ».

OpIsis

Anonymous n’en est pas à ses premières menaces à l’encontre de l’État Islamique.. Derrière le hashtag #OpISIS, la nébuleuse hacktiviste avaient déjà lancé une opération après les attentats de janvier 2015 qui avait abouti en mars à la divulgation de 9 200 comptes Twitter liés selon eux à Daesh. On ne sait aujourd’hui rien de la portée véritable de cette vidéo, Anonymous étant par essence complètement décentralisé.

Du côté des autorités, ce sont les mêmes craintes que les dernières fois : que les actions des Anonymous gênent les enquêteurs, en brouillant les pistes. A noter qu’il serait néanmoins intéressant si ces derniers arrivaient à mettre au jour les techniques de communications numériques utilisées par les terroristes. Certaines pour extravagantes ont été avancées, telle que l’utilisation du réseau PlayStation de Sony afin de passer discrètement sous les radars de la surveillance…

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, note : 4,50 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , ,


Vos réactions

Ils parlent du sujet :

  1. […] partout et surtout prompts à réagir et à passer à l’action, comme l’a récemment montré l’opération #OpParis qui a fait suite aux attentats parisiens. Mais bien souvent, certains internautes participent à […]

  2. […] et surtout prompts à réagir et à passer à l’action, comme l’a récemment montré l’opération #OpParis qui a fait suite aux attentats parisiens. Mais bien souvent, certains internautes participent à […]

  3. […] fortement amplifiée après ces tragiques événements. Cela est nécessaire en soi, afin que la lutte contre le terrorisme soit la plus efficace possible, mais il convient toutefois de se prémunir contre certaines […]