Les trois grandes tendances du numérique en 2022

0

La transformation digitale est désormais omniprésente pour toutes les organisations. Dans ce contexte, force est de constater que l’ensemble des entreprises -et notamment les ETI et les grands comptes- repensent en profondeur leur modèle organisationnel pour s’adapter aux nouveaux usages et modes de travail. À la clé, les objectifs sont de gagner en fluidité, en agilité et en performance. Pour y arriver, s’appuyer sur un système d’information de qualité est un impératif stratégique et nécessite de prendre en compte trois grands piliers.

1. Investir dans l’infrastructure

Véritable colonne vertébrale, elle permet de bâtir un système d’information évolutif et robuste qui saura accompagner l’entreprise dans sa croissance. Mais comment faire ? À ce stade, il convient de prendre en compte le projet dans son ensemble et de définir le nouveau visage du SI et de ses composantes : Cloud, machines virtuelles, infrastructures réseau, etc. Il est important de ne pas se tromper et de prendre les bonnes options. Il s’agit en effet de choix particulièrement structurants. Si la DSI est incontournable pour réussir ce projet, il est souvent important d’avoir un regard externe qui permettra de confronter sa vision, de confirmer ses choix, voire de prendre de nouvelles options.

2. Ne pas négliger la sécurité

Le sujet de la sécurisation du SI n’est plus aujourd’hui une option. Toutes les sociétés sont concernées et pas uniquement les organisations stratégiques. Très exposées aux cyber risques, les entreprises doivent mettre en place une gouvernance cyber adaptée à leurs besoins. En ce sens, une approche étendue est nécessaire pour prendre en compte les aspects liés aux postes de travail, au réseau, aux accès, etc. C’est au travers de cette vision intégrale, qu’il sera possible de réduire son exposition au risque cyber et de travailler dans un environnement de confiance.

3. La montée en puissance de l’infogérance

Traditionnellement hébergé au sein de l’entreprise, le SI tend désormais à sortir des murs de l’entreprise pour outsourcer sur des infrastructures de confiance. En ce sens, la notion d’infogérance semble devenir aujourd’hui la norme pour nombre d’entreprises. Ce faisant, elles peuvent ainsi se concentrer sur leur métier, investir sur de nouveaux projets et confier la gestion de leur SI et de leurs applications à des sociétés expertes. Les utilisateurs pourront alors bénéficier des solutions toujours à jour, performantes et sécurisées, mais également profiter de services d’assistance et de support à valeur ajoutée.

Ces grands jalons sont autant d’éléments stratégiques et fondamentaux pour mener à bien la modernisation de son système d’information.

 

Tribune par Fabien FUDALEJ, Directeur Général de Cegedim Outsourcing

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.