La technologie au cœur des tatouages

0

La création d’un tatouage passe par un nombre important d’étapes, toutes aussi importantes. Entre l’idée, la finalisation puis le tatouage final, peut se passer une longue période. À chacune de ces étapes, le tatoueur a maintenant accès à de différentes technologies et matériaux toujours plus précis pour gagner en productivité, précision et donc, en qualité. Alors que peuvent utiliser ces fameux artistes pour créer, modifier et proposer avant de prendre l’aiguille et de finaliser un tatouage ?

L’air du numérique

Depuis plusieurs années, les manières de dessiner ne sont plus seulement vouées à l’utilisation de crayons ou de stylos sur différents supports papiers. L’arrivée en masse de tablettes a totalement bouleversé les créations. Des enfants aux artistes tatoueurs, le dessin sur tablette possède un avantage prépondérant : la possibilité d’annuler un coup de crayon ou de le modifier sans trace. Si le charme et le rendu peuvent être moins clairs pour les tatoueurs, le temps gagné lors de la discussion entre le tatoueur et le tatoué est abyssal. Une création sur un support numérique comme le signale Barber DTS peut être modifiée à l’infinie, jusqu’à ce que chaque détail devienne parfait.

L’utilisation d’un Trackpad offre lui une précision quasi identique à celle d’un crayon sur une feuille traditionnelle. Si l’investissement est colossal, l’artiste peut rapidement le rendre rentable grâce au temps gagné.

Les applications et logiciels pour le dessin de tatouage

Une fois la finalisation effectuée, différentes applications ou logiciels permettent à l’artiste de revoir chaque partie précisément et sous différent calque. Il s’agit là d’une avancée offrant une précision et un détail des plus précis.

En intégrant ces mêmes dessins sur des logiciels tels que Photoshop, il est possible d’imaginer directement son tatouage avec cette esquisse. Il est aussi possible de positionner le tatouage sur la partie du corps souhaitée pour imaginer au mieux le rendu sur certains plis de la peau, muscle ou os présent. Le rendu est souvent très proche du réel et le développement de l’intelligence artificielle permettant la réalité virtuelle au sein de beaucoup d’applications, devrait bientôt pouvoir rendre possible d’imaginer une création comme si elle était d’ores et déjà présente sur le corps. Un tatouage n’a jamais le même rendu, qu’il soit fait sur le dos ou sur l’arrière du bras, il est donc important de considérer toutes les variantes.

Les machines à tatouer évoluent

Que ce soit pour remplir ou de dessiner une ligne, de nombreuses machines à tatouer sont devenues aujourd’hui sans fil. Le tatoueur n’est plus systématiquement embêté par le placement d’un ou des fils et l’ergonomie n’en est que plus agréable. La vitesse de rotation de certaines machines offre une précision encore plus importante et les temps de recharge, le confort en main et la précision des aiguilles font de ces nouvelles machines de véritables alliés pour les tatoueurs qui aiment plus que tout démontrer leur talent. Aucun domaine n’échappe à l’évolution de la technologie et le monde du tatouage non plus. En profitant de certaines innovations et en s’adaptant à ce qu’il se fait de mieux, les tatoueurs font preuve d’encore plus de précision et de confort lorsqu’ils dessinent.

 

Note : article publi-rédactionnel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.