Silk Road : Les 3,5 millions de dollars en Bitcoins saisis seront pour le Trésor américain

2

Ross Ulbricht, le cerveau récemment arrêté derrière Silk Road, le supermarché de la drogue en ligne hébergé dans le Deep Web, a comparu hier. Le gouvernement est autorisé à saisir tous les Bitcoins contenus dans le portefeuille résidant sur ​​les serveurs du site et de les transférer vers une adresse Bitcoin publique contrôlée par les États-Unis.

Actuellement, le FBI doit se sentir bien, car un compte Bitcoin sous contrôle fédéral, rebaptisé “Silkroad Seized Coins” pour l’occasion contient maintenant plus de 3,5 millions de dollars d’après la valeur actuelle de la crypto-monnaie numérique, saisis lors de l’opération ayant mis fin à la place de marché Silk Road (26 000 Bitcoins saisis au total).

sized-bitcoins-silk-road

A ce jour, l’adresse Bitcoin du FBI a reçu 122 transactions, près de 30 proviennent apparemment de farceurs et le compte détient maintenant 27,365.89919925 BTC au total.

Nous allons télécharger les Bitcoins et les stocker. Nous les conservons jusqu’à ce que le processus judiciaire soit terminé. C’est un peu nouveau pour nous, nous allons probablement juste les liquider.“, a déclaré le FBI.

Le porte-parole affirme que les quelques 26 000 Bitcoins saisis ne sont que ceux qui étaient détenus dans les comptes de Silk Road et que le FBI n’a pas encore pu saisir les Bitcoins personnels appartenant à Ulbricht.

ross-ulbricht-profile

Il y aurait encore près de 80 millions de dollars de son portefeuille, distinct de celui-ci mais il est chiffré et inaccessible“, ajoute le FBI. Il semblerait donc que le FBI ne dispose d’aucun moyen d’obtenir ces derniers pour l’instant…

En comptant tous ceux là, c’est près de 600 000 Bitcoins détenus, soit environ 5 % de tous les Bitcoins actuellement en circulation ! Pas étonnant que le cours du Bitcoin ait été secoué.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.