Tails, le système d’exploitation discret utilisé par Snowden

4

Pour protéger son anonymat en ligne, rien de tel qu’un système approuvé par un lanceur d’alerte comme Edward Snowden ! En l’occurrence le système d’exploitation Tails.

Pour transmettre aux journalistes ses révélations sensibles sur les pratiques douteuses de la NSA en matière de surveillance de masse, Edward Snowden ne pouvait bien sûr pas se connecter sur son adresse Hotmail depuis le premier cybercafé venu ! Plus discret, il utilisait un système de chiffrement PGP, ainsi qu’un système d’exploitation conçu spécialement pour laisser un minimum de traces sur Internet : Tails.

tails_os

Les avantages de l’OS Tails

Tails signifie The Amnesic Incognito Live System. Amnésique car il n’enregistre aucune information, Incognito parce qu’il permet une certaine confidentialité en ligne, et Live parce qu’il ne s’installe pas directement sur un ordinateur : il s’installe sur un DVD ou une clé USB qu’il suffit d’insérer dans n’importe quel ordinateur.

Concrètement :

  • La navigation Internet passe automatiquement par Tor, sans qu’aucune configuration ne soit nécessaire.
  • Des outils de chiffrement des communications (e-mail, chat) et des documents sont mis à disposition de l’utilisateur.
  • Le système ne laisse aucune trace de ses activités sur l’ordinateur à partir duquel il est utilisé.

Les inconvénients de Tails

Tails n’est pas un système d’exploitation qui conviendra aux activités quotidiennes d’un utilisateur lambda : s’il embarque quelques logiciels bureautique et multimédia, il reste un peu particulier à utiliser, et ne pourra pas répondre à tous les usages grand public.

Par ailleurs, aussi efficace soit-il, Tails ne permet pas de garantir une sécurité à 100% :  en fonction des pratiques de son utilisateur, une confidentialité parfaite ne peut être assurée. En effet, Tor connaît ses propres limites, le réseau auquel on est connecté peut être surveillé, les sites que l’on visite peuvent être vérolés, Tails ne chiffre pas les documents par défaut, différentes identités web permettent souvent de recouper le profil d’un internaute, etc. Enfin, même s’il est utilisable en l’état, Tails est un logiciel en cours de développement : des failles de sécurité peuvent donc s’y cacher. Pour plus d’informations, consultez les avertissements officiels.

Tails est librement téléchargeable, et vous permettra d’améliorer sensiblement la confidentialité de vos données et de vos échanges sur Internet. D’ailleurs, les concepteurs de Tails sont encore à l’heure actuelle… Anonymes !

 
Article original : Panoptinet

4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.