Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android
PIA VPN

Pour rappel, PureVPN a été fondé à Hong Kong en 2007, et a pour objectif de garantir un service no-logs. Présentation des dernières nouveautés exclusives.

En 2015, nous avions réalisé un test complet de PureVPN. Mais aujourd’hui, le service a bien évolué et propose des nouveautés qu’il convient de présenter absolument ! Le cap des 10 000 000 d’utilisateurs a été dépassé.

La principale force de PureVPN est déjà sa juridiction : GZ Systems Ltd., la société qui propose le service VPN est basée à Hong Kong, ce qui permet de garantir le no-logs et aussi, d’avoir un accès particulièrement optimisé pour les besoins en Chine en matière de libertés sur Internet et de déblocage de sites filtrés par le « Great Firewall of China« .

Aujourd’hui, PureVPN dispose d’un réseau étendu composé de plus de 750 serveurs dans le monde répartis dans 141 pays. Utiliser PureVPN est la garantie de mettre un terme au tracking tiers, aux geo-traceurs publicitaires, aux cyberattaques directes ainsi qu’à l’espionnage. Le chiffrement de bout-en-bout est incassable et se base sur l’excellent algorithme AES‑256 bits (même votre FAI ne peut connaître les sites visités !). Cerise sur la gâteau, les serveurs sont optimisés pour le téléchargement et le streaming.

Du côté des protocoles, c’est simple : PureVPN les proposent quasiment tous (OpenVPN, L2TP/IPSec, PPTP, SSTP et IKEv2). Un abonnement offre 5 connexions simultanées afin de protéger l’ensemble de vos appareils à la maison.

Au niveau tarifs, cela donne, avec les promotions en cours :

Notons qu’une garantie satisfait ou remboursé de 7 jours est toujours au programme. Les méthodes de paiement acceptées sont innombrables : cartes bancaires, PayPal, Alipay, Paymentwall, CoinPayments, CashU et cartes cadeaux diverses.

Les principales nouveautés

Tout d’abord, commençons par le fameux adblock proactif. Grande nouveauté, qui permet non seulement d’éliminer le tracking à la base, mais aussi de parer à toute cyberattaque liée au malvertising (publicités malveillantes qui injectent des malwares sur les machines des internautes lors d’un simple affichage) et bien sûr, de booster considérablement les vitesses de navigation.

Ensuite, vient la fonctionnalité « URL filter ». Ce dispositif permet, tout comme le font certains antivirus haut de gamme actuels, de scanner et d’interdire l’accès à toute URL signalée comme dangereuse pour la sécurité (sites piratés et infecté notamment ou encore page de phishing).

De plus, un antivirus / anti-malware est proposé d’office, au niveau des serveurs eux-même, et en temps réel. Le dispositif est capable d’identifier et de bloquer la plupart des e-menaces, y compris les ransomwares (rançongiciels) qui font tant de dégâts en ce moment. L’outil se base sur des analyse d’empreintes. Les botnets seront eux aussi éliminés.

Un nouveau service voit aussi le jour et est assez malin : il permet de limiter ou de bloquer toute communication en ligne (l’ensemble du trafic) d’application indésirables sur appareils mobiles. 

Pour finir, notons la présence d’un pare-feu NAT en amont, protégeant des cyberattaques « directes ».

Tester PureVPN maintenant !

 

Note : cet article contient des liens affiliés.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 4,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , ,


Vos réactions