Facebook – Aucun bug détecté par la CNIL après inspection

2

Selon la Commission nationale de l’informatique et des libertés, les messages incriminés par de nombreux utilisateurs semblent être exclusivement des messages mur-à-mur et non des messages envoyés par la messagerie privée.

La CNIL a annoncé mardi 2 octobre 2012 n’avoir pas détecté de publication avérée de messages privés sur Facebook et pointe les modifications « récurrentes et unilatérales » de la plateforme pour expliquer la confusion des utilisateurs français qui avaient cru la semaine dernière à un « bogue ». Un porte-parole de Facebook France a immédiatement réagi, indiquant à l’AFP que le groupe était « satisfait des échanges avec la Cnil qui ont permis de confirmer officiellement qu’il y n’a eu aucun bogue ou défaillance technique rendant publiques les informations privées des utilisateurs de Facebook ».
 
La Cnil a expliqué, dans un communiqué, que selon ses analyses, « les messages incriminés par de nombreux utilisateurs semblent être exclusivement des messages mur-à-mur et non des messages envoyés par l’intermédiaire de la messagerie privée de Facebook ». Pour autant, le caractère privé du contenu de certaines communications révélées semble indiscutable. En d’autres termes, les utilisateurs avaient l’impression d’envoyer des messages privés lorsqu’ils utilisaient la messagerie mur-à-mur », ajoute la Commission.
 

Des utilisateurs pas assez informés

 
Plusieurs raisons sont avancées pour expliquer le phénomène, notamment le fait que la plateforme sociale a modifié « de manière unilatérale et récurrente les paramètres de confidentialité des données entre 2009 et 2010 ». A l’époque, rappelle-t-elle, la Cnil et le groupe des Cnil européennes (le G29) avaient « vivement critiqué ces changements réalisés à l’insu des utilisateurs ». « Le bon usage de Facebook est notre priorité. Nous travaillons régulièrement et en toute transparence avec les autorités compétentes et les associations, en France et dans le monde, pour mettre en place des initiatives pédagogiques auprès de nos utilisateurs », a de son côté réaffirmé Facebook France.
« Comme l’a souligné l’autorité irlandaise de protection des données dans son rapport d’audit du 21 septembre 2012, Facebook respecte la législation européenne relative à la protection des données, il est allé au-delà des recommandations initiales de l’autorité et a démontré clairement son engagement dans l’application de bonnes pratiques en matière de respect de la protection des données en ligne », a ajouté le porte-parole.
 
Bref, le dialogue de sourd habituel concernant la vie privée des utilisateurs sur le réseau social.
 
 
Source : 01Net

2 Commentaires

  1. Lol, je viens d’en trouver un autre :

    http://pastebin.com/G2GMygcu

    Diffusion : 01 octobre.

    Diffusion intégrale du rapport sur les rassemblements de personnes.

    Entre 2007 et Août 2009, la Direction générale de la gendarmerie nationale et le sociologue Normand Fillon ont collaboré dans la réalisation d’un rapport, regroupant des informations sur tous les types de rassemblements existant en France, qu’ils soient festifs, politiques ou apolitiques.

  2. Excuser moi du spam, mais je n’est pas de compte ailleurs pour donner cette info dans de meilleurs circonstances.

    Hier je suis tomber sur un pastbin intéressant, il s’agit d’une information sensible concernant la gendarmerie national.

    C’est tomber cette nuit il y a 16 heures, voilà à bonne entendeur, encore une fois excuser moi de la gêne.

    http://pastebin.com/V6KewJrj

    [ j’y suis pour rien, je pense que ce serait dommage de passer a coté de ça. ]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.