Un pro du Warez FR arrêté

1

INFO ZATAZ – Quelques jours avant le Festival de Cannes, un professionnel du Warez âgé d’une quarantaine d’années arrêté à Bayonne.

Début mai, quelques jours avant le 64ème Festival de Canne, ZATAZ.COM a appris que la Police Judiciaire de Bayonne avait mis la main sur un Camcorder qui faisait tourner en bourrique les majors du cinéma Français.

Connu sous les pseudonymes de Serenity et Addicted, une homme d’une quarantaine d’années a été arrêté (entre le 4 et le 5 mai dernier) à Bayonne. Il s’était spécialisé dans la captation de film en salle de cinéma. Il était adepte, entre autre, du Mega CGR de cette ville du sud de la France.

D’après les sources de ZATAZ.COM, l’homme gagnait de l’argent en revendant ses copies via des trackers, dont le canadien Allo Tracker.

Une arrestation que nous a confirmé l’ALPA, l’Association de Lutte Contre la Piraterie Audiovisuelle.

 

Lire la suite de l’article sur Zataz.

1 COMMENTAIRE

  1. Citation du JDP à ce sujet :

    “Une source proche de la personne arrêtée nous a confirmé que celle-ci n’a pas de donné de signes de vie depuis plusieurs semaines.

    Cependant, contrairement à ce qui a été annoncé, Serenity ne revendait pas ses copies à Allotracker, une information confirmée par notre source et un membre du staff d’Allotracker.

    Rien n’indique donc qu’il touchait de l’argent sur les copies distribuées. Les copies étaient diffusées à travers différents sites avant d’arriver tout simplement sur AT par des uploaders indépendants.

    Le pirate sera jugé en correctionnelle au tribunal de Bayonne le 9 juin prochain. Il tombe sous le coup de la loi concernant la diffusion et la protection de la création sur internet. Il s’expose donc à une peine de 5 ans de prison et 350.000€ d’amende.

    De plus, il est fort probable que l’ALPA cherche à faire un exemple pour décourager toute personne à continuer le travail de notre ami pirate…”

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.