Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Faute d’avoir accès aux revenus publicitaires ou aux plateformes de paiement qui lui permettraient de recevoir des dons, le tracker GKS.gs (GuiKs) a annoncé qu’il fermerait ses portes à la fin du mois prochain. Un cas d’école pour le rapport MIQ, qui préconise d’assécher les ressources des sites pirates.

Le staff du tracker, a publié un court communiqué relatant la fermeture définitive du site tant prisé dans le monde du téléchargement P2P :

Les meilleures choses ont une fin

C’est avec le cœur lourd que nous vous annonçons une bien triste nouvelle : la fermeture proche de GKS.
En effet, depuis quelques mois, nous faisons l’objet de blocages (probablement dû à des dénonciations) de nos solutions de paiement (d’abord Paypal et maintenant Stripe qui n’a tenu qu’1 mois) permettant de recevoir les dons.

Il est par conséquent devenu très difficile de financer le tracker (et ses services) sans que cela ne soit un calvaire pour la personne qui s’en occupe. Certes, d’autres solutions de paiement existent mais à terme, nous rencontrerons les mêmes problèmes.

Avant d’aller plus loin, sachez que les serveurs permettant de faire tourner le site et irc sont payés et resterons opérationnels jusqu’au 30 Juin.

7 ans se sont écoulés depuis le début de l’aventure Guiks, 7 ans de haut et de bas mais surtout 7 ans de partage et de plaisir !

Tout cela a été rendu possible par vous, membres et communauté de GKS. Alors pour votre soutien indéfectible, nous tenons à vous dire merci, du fond du cœur.

Nous sommes encore en train de réfléchir à la façon dont nous allons terminer l’aventure GKS mais nous pouvons déjà vous annoncer que le tracker sera en Freeleech jusqu’à la fin, donc leechez et leechez encore, repostez partout afin de ne pas laisser le contenu disparaître !

Bien entendu, vos informations ne seront pas cédées ni réutilisées par des tiers.

Vous aurez de plus amples nouvelles dans les semaines à venir de la plume de Meska.

Le Staff de GKS.

gks_login

Meska, l’administrateur du tracker, s’est aussi exprimé sur le sujet, étant le principal intéressé :

Alors voilà, cela fait 3 ans (environ) que GKS tourne, avant il y avait GuiKs, que les autorités m’avaient demandé de fermer, et je n’ai jamais été inquiété, mais il faut l’avouer, j’ai ouvert GuiKs, j’avais 20 ou 21 ans, là j’en ai bientôt 28, et je commence à vouloir évoluer un peu dans ma vie « d’adulte ».

Les problèmes de dons ne sont surtout qu’une goute d’eau d’un vase qui commençait à bien se remplir, et cela fait quelques mois que j’y pense, et récemment, c’est devenu plus « il faut le faire de mon côté ».

Avec la fermeture de The Pirate Island, il ne restait que GKS et FrenchTorrentDB comme « bonnes » alternatives (suggestif, mais je ne pense pas être loin de la vérité en parlant des « gros » (et non, je ne vous oublie pas les petits non plus)), et j’ai essayé de laisser ouvert GKS pour permettre une ouverture principale, mais depuis quelques mois, l’envi n’y était plus trop. Cela fait déjà plusieurs mois que je ne faisais plus grand chose sur le tracker, simplement l’administratif (gestion des dons, paiements des serveurs et des services nécessaires).

Un grand merci à Quad, Reno et gromez pour avoir géré la partie « la machine plante dans la nuit » ces derniers mois, les débuguages et autres merdes.

Un énorme merci pour les nombreux donateurs, depuis toutes ces nombreuses années qui nous on permis de construire et faire vivre le site, c’était votre site et vous avez permis de le faire vivre parfaitement, tout du moins je l’espère pour vous.

Vous n’imaginez pas ce que cela représente pour moi, mais aussi la pression que cela enlève…

Bref, aujourd’hui je suis en Hongrie, à Budapest, depuis un peu plus de deux ans, et j’espère vous croiser, de manière anonyme ou non, au Sziget Festival par exemple, ou tout simplement dans un bar wink

Un énorme merci pour ce que vous m’avez apporté, aussi bien niveau humain (bon, il y a eu aussi quelques insultes de ce côté là tongue ), ce que j’ai pu apprendre à gérer une structure comme celle là, aussi bien niveau informatique, communauté, et j’en passe.

Un énorme merci au staff avec lequel nous avons eu d’énorme prises de têtes, des bons moments, un nombre de naissance assez élevé dans le staff (oui, ils sont bon en informatique, mais utiliser des préservatifs, ils sont moins bons tongue ).

Bref, un énorme merci à vous, tout comme moi, simples utilisateurs de GKS, car à l’origine, j’avais réouvert GKS pour avoir un endroit où télécharger qui me plaisait smile

Des bisous, des calins wink

PS: N’oubliez pas d’aller voter aux Européennes, sauf si vous votez FN !

Tiens, il m’a semblé que GKS utilisait les Bitcoins non ? Quelqu’un pour me rafraichir la mémoire ?

Oui, ça a fonctionné mais aussi « non » fonctionné. Les gros soucis sont les délais pour convertir en cash.
Bitcoin => cash sur un site de change, virement vers mon compte, puis paiement avec ma CB chez nos prestas de serveurs.
Ca prends un mois en général (au moment du change on cash j’attends un bon taux, puis le virement de ce site de change vers mon compte etc…)

Donc bien trop « long », et aussi bien trop inconnu chez les membres « non geek », sachant qu’en général, les geeks sont ceux qui donnent le moins car ils donnent déjà en seedbox, upload et tout le reste wink

PIA VPN

Appelez ça un paradoxe ou une coïncidence étonnante. La présidente de la commission de protection des droits de l’Hadopi, Mireille Imbert-Quaretta (MIQ), a peut-être trouvé dans un site pirate son meilleur attaché de presse pour défendre le rapport qu’elle a remis la semaine dernière, sur les moyens de lutter contre la contrefaçon commerciale. Or le jour-même où MIQ remettait son rapport entre les mains de la ministre de la culture Aurélie Filippetti, le tracker BitTorrent GKS.gs (anciennement Guiks), qui était considéré comme une référence du genre en France, annonçait qu’il fermerait ses portes le 30 juin prochain, faute d’avoir les moyens financiers de continuer à exister.

En conséquence, d’autres sites de liens BitTorrent ont décidé de se faire plus discrets, pour tenter de passer entre les mailles du filet. L’un des principaux trackers sur invitations privées a ainsi annoncé dès le lendemain qu’il mettait fin à toutes nouvelles inscriptions. « Certains ne comprendrons jamais l’importance de rester discret face au caractère de plus en plus controversé du partage et de la neutralité sur le net, alors, ne vous étonnez pas de voir vos trackers favoris disparaître !« , se lamentait-il.

Faut-il en conclure que la lutte financière contre les sites de piratage peut-être efficace ? L’avenir le dira. Tout dépendra, notamment, du succès des monnaies décentralisées comme Bitcoin.

Le site est en Freeleech jusqu’au 30 juin, date prévue de la fermeture. Cependant on peut s’attendre à des rebondissements dans cette affaire…

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, note : 5,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , ,


Vos réactions
  1. toto

    Merci de citer vos sources !
    Article copié et à peine modifié de l’article de Numerama : http://www.numerama.com/magazine/29413-le-tracker-bittorrent-gksgs-ferme-sous-pression-financiere.html

Ils parlent du sujet :

  1. […] les fermetures consécutives de GKS et de MarocTorrent, il semblerait que ce soit au tour du tracker français XThor de disparaître. […]





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.