Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Grande nouvelle ! La demande de retransmission en streaming de l’audience d’extradition de Kim Dotcom a été acceptée sous conditions. Rappelons que le fondateur du site de téléchargement Megaupload risque très gros dans cette affaire, surtout en cas d’extradition vers les Etats-Unis.

Si Kim Schmitz (alias Kim Dotcom) est extradé vers les Etats-Unis à la suite de ce procès se déroulant en Nouvelle-Zélande, il risque jusqu’à 20 ans de prison. Il compte visiblement sur le soutien des internautes pour appuyer sa cause : en effet, il a demandé à ce que son examen soit retransmis intégralement sur le Web en streaming par souci de transparence afin que tout le monde puisse juger de sa bonne foi face aux accusations des autorité américaines.

La manœuvre s’inscrit dans le cadre d’un « si vous n’avez rien à cacher, vous ne pouvez refuser » adressé aux Etats-Unis :

«  Les Etats-Unis défendent les programmes de surveillance massive au nom de « si vous n’avez rien à cacher, vous n’avez rien à craindre », mais ils s’opposent à la diffusion en direct de mon audience. », déclare Kim Dotcom sur son compte Twitter.

La Haute Cour d’Auckland vient d’accepter, tout en posant néanmoins certaines conditions, à savoir un délai de diffusion du flux vidéo décalé de 10 à 20 minutes afin d’éviter que d’éventuelles informations confidentielles ne fuitent, ainsi que le suppression obligatoire de l’ensemble des vidéos une fois la procédure judiciaire terminée.

Kim Dotcom n’a pas tardé à faire savoir sa joie sur Twitter : « Breaking News: Judge has granted live streaming! Success!« .

Pour finir par conclure :

«  Bonne nuit les amis. Que la diffusion en direct marche demain, et montre les clowns du gouvernement américain. Ce tas de tyrans malveillants et malhonnêtes.  »

ExpressVPN

En bref, l’Allemand de 42 ans anciennement à la tête de « l’empire Mega » a décidé » de faire appel de la décision d’extradition et semble convaincu qu’il peut gagner, alors même que les chefs d’accusation sont nombreux : violation des droits d’auteur, racket, blanchiment, ou encore fraude.

Visiblement cette affaire n’est pas prête de s’arrêter et d’autres rebondissement peuvent encore avoir lieu. Gageons aussi que Kim Dotcom a récemment fait une annonce plus qu’étonnante, à savoir, une hypothétique relance d’une nouvelle version de Megaupload en 2017, sous réserve qu’il arrive à lever les 5 millions de dollars nécessaires…

 

Illustration : Thierry Ehrmann – Wikimedia Commons – CC

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 5,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , ,


Vos réactions

Ils parlent du sujet :

  1. Kim Dotcom – Son examen d’extraditi...

    […] Grande nouvelle ! La demande de retransmission en streaming de l'audience d'extradition de Kim Dotcom a été acceptée sous conditions. Rappelons que le fondateur du site de téléchargement Megaupload risque très gros dans cette affaire, surtout en cas d'extradition vers les Etats-Unis.  […]





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.