Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

La Hadopi vient de décider de mener une lutte contre les nouvelles méthodes de téléchargement illégal en s’attaquant au portefeuille des sites malfaisants. Divers outils sont proposés pour lutter contre de streaming et le téléchargement direct.

Alors que la Haute Autorité ne s’en prenait auparavant qu’aux réseaux Peer-to-Peer (P2P), voila qu’elle semble vouloir ratisser plus large, en ciblant l’ensemble de l’offre pirate en ligne. Pendant que cette dernière chassait les téléchargements illégaux via cette technique largement utilisée, les pirates ont élargis leur champ d’action en combinant d’autres moyens de téléchargement tels que le Direct Download (DDL) et le streaming. Mais voila, l’Hadopi a décider d’étudier et de venir à bout de ces sites… Sera t-elle à la hauteur du défi ?

Hadopi annonce mettre en œuvre des outils de lutte contre les sites de streaming illégal

La Haute Autorité a annoncé vendredi 12 septembre qu’elle « mettait en place un recensement fiable tant des services de communication au public en ligne offrant massivement au public des œuvres protégées sans autorisation des titulaires de droits que de leurs pratiques ». Cela ferait plus de trois années que l’Hadopi travaillerait sur des moyens pour lutter contre le téléchargement direct et les sites de streaming en plus de la technique du Peer-to-Peer. Une étude avait été lancée il y a deux ans afin de proposer des solutions de lutte. Le rapport de cette étude servira à la Haute Autorité à mettre en œuvre divers outils et solutions pour lutter contre les sites incriminés.

Bitdefender

La Hadopi va définir avec les professionnels des secteurs mis en cause des solutions pour stopper les revenus des sites qui développent le téléchargement illégal, méthode qui avait déjà été avancée par le passé et qui a par ailleurs porté ses fruits en poussant près d’une dizaine de sites pirates à fermer leurs portes après la perte ou le blocage de leurs fonds de financement. Des revenus générés par les publicités en ligne. L’Hadopi veut assécher les revenus des sites de téléchargements illégaux. Une cartographie sera mise en place et recensera les services de streaming et de téléchargement proposant des oeuvre protégées au public. Ces propositions ont été formulées dans un document. Elles sont issues du rapport rédigé par Mireille Imbert-Quaretta.

Le point noir reste le retard et les délais dont la Hadopi s’encombre pour faire face aux nouvelles technologies. Les pirates pensent clairement qu’elle n’est pas à la hauteur… l’avenir nous le dira !

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 4,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , ,


Vos réactions

Ils parlent du sujet :

  1. Hadopi veut porter le coup de grâce aux s...

    […] La Hadopi vient de décider de mener une lutte contre les nouvelles méthodes de téléchargement illégal en s’attaquant au portefeuille des sites malfaisants. Divers outils sont proposés pour lutter contre de streaming et le téléchargement direct.  […]

  2. Hadopi veut porter le coup de grâce aux s...

    […] La Hadopi vient de décider de mener une lutte contre les nouvelles méthodes de téléchargement illégal en s’attaquant au portefeuille des sites malfaisants. Divers outils sont proposés pour lutter contre de streaming et le téléchargement direct.Alors que la Haute Autorité ne s’en prenait auparavant qu’aux réseaux Peer-to-Peer (P2P), voila qu’elle semble vouloir ratisser plus large, en ciblant l’ensemble de l’offre pirate en ligne. Pendant que cette dernière chassait les téléchargements illégaux via cette technique largement utilisée, les pirates ont élargis leur champ d’action en combinant d’autres moyens de téléchargement tels que le Direct Download (DDL) et le streaming. Mais voila, l’Hadopi a décider d’étudier et de venir à bout de ces sites… Sera t-elle à la hauteur du défi ?Hadopi annonce mettre en œuvre des outils de lutte contre les sites de streaming illégal  […]





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.