Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Laccord qui a vu le jour concerne pour le moment le Royaume-Uni : Google et Microsoft vont devoir enlever tous les sites illégaux proposant des contenus piratés de la première page des résultats de recherche.

Le but est de faciliter la visibilité des sites légaux. Dans un communiqué la MPA (Motion Picture Association) et la BPI (British Phonographic Industry) se félicitent de la mise en place de cette mesure permettant de réduire la « disponibilité du contenu illégal accessible par le biais de la recherche en ligne ».

ExpressVPN

Concrètement, les moteurs de recherche Bing et Google vont devoir faire disparaître les sites incriminés des résultats dans les requêtes qui auront été signalés au préalable. Ce type de filtrage existait auparavant lorsqu’une cours de justice le demandait (en plus de tout le processus DMCA Digital Millenium Copyright Act aux Etats-Unis). La procédure va cette fois être simplifiée.

D’ici le 1er juin 2017, les résultats de recherche (SERP) seront ainsi nettoyés pour mettre en avant l’offre légale pour le grand public. Bien entendu, cela n’affectera pas la disponibilité de ces fameux sites pirates mais juste leur visibilité dans les moteurs de recherche et plus particulièrement dans la première page et dans les requêtes de recherche auto-suggérées.

La mesure fera l’objet d’une surveillance stricte de l’Intellectual Property Office (IPO) dans les premiers mois, et son efficacité restera à prouver. Cela concerne actuellement uniquement le Royaume-Uni.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, note : 3,50 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , , , ,


Vos réactions