Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

A peine quelques jours après sa mise en ligne, Mega subit déjà les foudres des organisations de l’anti-piraterie. Les sources de revenus de Mega pourraient d’ores et déjà être menacées par Stop File Lockers, une entité liée à l’industrie du divertissement pour adulte, qui a décidé de s’attaquer aux sites partenaires qui revendent des abonnements Premiums Mega.

L’objectif de Stop File Lockers et de son représentant Robert King, Australien qui est lié à l’industrie des divertissements pour adultes, est bien de tarir la manne… C’est un secteur d’activité qui souffre beaucoup du piratage et Stop File Lockers fait la chasse aux sites qui hébergent des fichiers illégaux ou qui offrent des liens vers ces derniers. La technique ? Leur couper les finances !

Pour réussir cela, des demandes sont effectuées afin que le paiement via PayPal soit interdit. L’asphyxie par le manque d’argent comme arme de lutte s’avère très efficace dans la plupart des cas.

mega-vente-abonnement-premium

Kim Dotcom a beau annoncé, à qui veut l’entendre, jouer le jeu du respect des copyrights, ce n’est pas l’avis de Robert King qui déclarait à TorrentFreak, à propos de garanties permettant aux ayant-droits de vérifier que des fichiers pirates ne sont pas hébergés : « Vu les nombreuses fonctions de sécurité manquantes, nous pensons que Mega n’est pas différent des autres sites de stockage dont les services de paiement ont été suspendus ou arrêtés. » Et d’enfoncer le clou : « Nous avons déjà détecté un nombre significatif de contenus illégaux et qui violent le copyright partagés sur le nouveau Mega. Il existe des sites qui partagent des centaines de liens vers des contenus non respectueux du copyright [hébergés] sur Mega. » Il n’a en effet pas fallu longtemps pour que les premiers annuaires de liens de téléchargement fassent leur apparition sur le Web.
 
Stop File Lockers surveille donc avec une grande attention Mega et la façon dont il est utilisé. On ne peut dès lors s’empêcher de penser que Robert King et ses semblables pourraient menacer le développement et la pérennité des offres de stockage dans le cloud. Mais il affirme l’inverse, ne se trompant pas de cible : « Nous ne nous en sommes jamais pris et ne nous en prendront jamais à des services légitimes comme Dropbox. Quoi qu’il en soit dès ses origines le nouveau Mega n’a pas été pensé pour être un service de stockage dans le cloud légal puisqu’il a toutes les qualités fondamentales d’un service de stockage illégal. La seule chose qui manque à ce stade est un programme d’affiliation ». Programme par lequel l’argent est reversé à des sites partenaires.

Vous l’avez sans doute compris, la chasse est ouverte !

Avant le lancement de Mega, Kim Dotcom annonçait avoir trouvé assez de financement pour couvrir les frais d’ouverture de son service. Pour autant, rapidement, il devra renforcer son modèle économique et reconstituer une structure rentable. C’est bien à ce moment que Stop File Lockers risque de saisir la balle au bond. La chasse est d’ores et déjà ouverte. Sur son site, Stop File Lockers commence déjà à repérer et lister les services qui revendent des abonnements à Mega en permettant le paiement via PayPal. On lit ainsi sur ce site : « Nous commencerons dès aujourd’hui (dimanche 20 janvier 2013, NDLR) à nous assurer qu’aucun revendeur de Mega n’est capable de proposer des paiements en recourant à Visa, Mastercard ou Paypal. »
 
Bitdefender

Le combat est engagé entre Kim Dotcom et ses vieux adversaires, entre pirates et ayant-droits, pour le respect des droits d’auteur. Au moins pour ceux de l’industrie pornographique…

 
 
Source : 01Net

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 4,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , ,


Vos réactions
  1. Rodrigue

    @Streaming King :

    Paypal doit respecter ses conditions de ventes, au travers desquelles il s’engage à fournir son service de paiement.

    Lorsqu’un paiement est litigieux, Paypal a vite fait de te contacter, mais si l’Etat ne peux rien contre Kim, Paypal a tout intérêt à conserver ce « client ».

    Ne penses tu pas ?

  2. Streaming King

    La bonne vieille méthode de frapper la où ça fait mal: le portefeuille ! Selon moi cet article pose un autre problème, Paypal est le leader incontesté des paiement en ligne sur Internet et si un site comme MEGA voit son compté bloqué, c’est la fin… Il faudrait faire un boycotte massif de Paypal et essayer de trouver des alternatives. Par exemple les bitcoins qui sont une monnaie virtuelle et qui commence à monter !





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.