Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Le directeur du FBI avait prévenu les pirates du web de sa volonté de considérer avec autant de sérieux les menaces cybercriminelles que celles liées au terrorisme. Le forum Carder.su en a fait les frais récemment suite à l”Operation Open Market”.

Depuis, les réussites n’ont cessé de s’enchaîner pour les services de renseignements américains, avec un nouveau succès en date : la clôture du célèbre forum cybercriminel carder.su. En effet, les services secrets américains ont réussi a faire fermer le site qui avait fait parlé de lui de maintes et maintes fois sur la Toile.

Cette plaque tournante de la vente de données bancaires, de la fabrication de faux documents et de blanchiment d’argent n’est plus. Malgré cette importante victoire pour le FBI, des dizaines (voire des centaines) de sites similaires continuent d’exister sur la Toile. Le ton est cependant donné aux autres membres de forums « underground » qui, depuis ce matin, relaient l’information et s’inquiètent quant à leur sécurité.

L’enquête a conduit à l’arrestation de plus de cinquante personnes aux États-Unis, réparties dans une dizaine d’États différents, dont dix-neuf pour le Nevada. D’autres arrestations pourraient suivre dans d’autres pays prochainement, le FBI étant désormais détenteur de toutes les données de connexion des membres du forum.

PIA VPN

On imagine donc très bien que tous les vendeurs et membres actifs du forum pirate vont être tracés et étudiés et que ceux résidant sur le sol Américain seront sans doute arrêtés prochainement…

 

Source : CERT-XMCO – http://www.xmco.fr

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (2 votes, note : 4,50 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , , , ,

Recherches en relation :

  • carder su
  • arrestation carding
  • carder pro
  • merci site pour le carder

Vos réactions

Ils parlent du sujet :





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.