La NSA construit un datacenter dédié à la cyber-sécurité

2

La NSA s’est payée un datacenter situé dans l’Utah de 10 000 m² dédié à la cyber-sécurité, et plus précisément à la surveillance électronique, pour environ 2 milliards de dollars.

En exclusivité, le magazine américain Wired a réalisé un reportage dans le nouveau datacenter de la NSA. Situé dans l’état de l’Utah, il compte 10 000 m² de surface au sol, et aura coûté 2 milliards de dollars. Il devrait entrer en activité d’ici septembre 2013 et sera « plus qu’un simple datacenter », explique un haut responsable de la NSA, car il aura également un autre rôle qui n’a pas été dévoilé. 

Pour le moment, Wired rapporte que le centre de données servira principalement à la cyber-surveillance des communications électroniques. Courriels, appels téléphoniques, Internet, etc., toutes ces communications seront stockes et analysées dans ces murs. On trouvera également une unité spéciale de déchiffrage et de process de chiffrement. « Tout le monde est une cible ; toute personne qui communique est une cible », explique un autre responsable.

En termes de consommation électrique, le datacenter disposera de son propre système de production, fournit par la société Rocky Mountain Power, qui pourra délivrer les 65 Megawatts demandés pour le fonctionnement. Dans un récent rapport, Cisco estimait que le trafic Internet global allait quadrupler entre 2010 et 2015, pour atteindre les 966 Exaoctets par an. C’est pourquoi le système de stockage sera plus que gigantesque, sans réellement être précisé. 

La NSA a également demandé à Cray de construire un supercalculateur qui sera intégré au sein du système de production pour le traitement des données. Il s’agit du modèle Cray XT5.

 

Source : L’Informaticien

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.