Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android
CyberGhost VPN Promo

Marouane Mabrouk est bien connu par les entreprises françaises pour l’avoir comme partenaire en Tunisie à travers de grandes enseignes à l’instar de Géant, Monoprix, Orange…

Marouane Mabrouk, gendre de Ben Ali et Président d’Orange Tunisie, ne veut surtout pas continuer à être assimilé à son dictateur de beau-père. Il est extrêmement pressé d’effacer des mémoires les liens intimes qu’il entretient avec le président déchu depuis 1996, date de son mariage d’avec Cyrine Ben Ali, la fille de l’ex président. Aidé par l’agence de communication française Vae Solis, une des plus grosse fortune de Tunisie ne cesse de clamer haut et fort depuis le 14 janvier 2011 que sa famille était dans les affaires avant l’accession au pouvoir de Ben Ali et que l’empire de la fratrie Mabrouk se serait développé sans l’aide de la belle famille du petit dernier. Il ne manque d’ailleurs pas d’affirmer honteusement qu’il désire divorcer de son épouse Cyrine, fille de Ben Ali, depuis un an mais qu’il a eu le malheur de se heurter au refus de Ben Ali.

Ce gendre de Ben Ali a d’ailleurs trouvé en la personne de Stéphane Richard, DG d’Orange un très bon relais. Interrogé par Challenges.fr, Mr Richard a rappelé qu’ « Orange a investi en Tunisie 260 millions d’euros: la moitié pour le réseau et l’autre pour acheter la licence. » il a même eu le culot d’avancer que grâce à son réseaux 3G c’est en partie grâce à Orange que les réseaux sociaux ont pu jouer un rôle déterminant dans les récents événements. Ceci est scandaleux quand on sait que la part de marché d’Orange en Tunisie ne dépasse pas les 3% et qu’Orange n’a pas joué un rôle déterminant dans la Révolution Tunisie, mais au contraire elle a soutenu BA jusqu’au dernier en essayant de le maintenir au pouvoir à travers Hakim El Karoui, ami de Marouane Mabrouk et également administrateur chez Orange Tunisie, qui a conseillé Zine El Abidine Ben Ali dans la gestion de la crise.

si ce n’est à travers la complicité de son président qui a Et d’ajouter qu’ « Orange est associée avec la famille Mabrouk. Celle-ci est dans les affaires depuis 1948. C’est-à-dire bien avant la présidence Ben Ali. Elle n’a pas été associée aux 15 dernières années du régime. Il se trouve qu’un des fils a épousé une des filles de l’ex président mais il n’a aucun lien avec la famille Trabelsi, celle de l’épouse actuelle de l’ex-président. » enfin Mr Richard affirme, comme pour rassurer, qu’il est en contact régulier avec Mr Mabrouk qui n’est pas en fuite mais bien sur le territoire tunisien.

Sauf que le DG d’Orange semble ignorer que dans la Tunisie post révolution, l’heure des comptes a sonné. Le peuple tunisien est déterminé à mettre en lumière l’ensemble des biens spoliés par la famille Ben Ali, Trabelsi, ces alliés et ces associés. Ainsi, les frères, sœurs, beaux-frères et gendres du dictateur déchu et de son épouse Leila Trabelsi, sont sur la ligne de mire de la justice, Marouane Mabrouk compris.

En effet, malgré son acharnement à affirmer qu’on peut être gendre de Ben Ali sans faire partie du clan, les tunisiens n’ignorent pas l’enrichissement par alliance des Mabrouk ni le soutien inconditionnel de Marouane Mabrouk à son beau père jusqu’au dernier jour de son ‘règne’.
La famille Mabrouk, aujourd’hui à la tête d’un groupe avec plus de 12000 emplois directs et près de 895 millions d’euros de chiffre d’affaires et qui refuse d’être associée au naufrage des Ben Ali ne possédaient qu’une modeste biscuiterie et une affaire de promotion immobilière quand Ben Ali a pris le pouvoir en 1987 et jusqu’au mariage de Marouane avec Cyrine Ben Ali en 1996. C’est à partir de l’année suivante, que cette famille bourgeoise, comme des milliers d’autres a commencé les spoliations. A l’heure actuelle, c’est la famille qui a le plus profité du système depuis 1997 en terme de Volume. Les Mabrouk sont devenus Ex-nihilo Premier distributeur (Monoprix, Géant), Premier Banquier (Biat) etc … Plus de 90% de leurs fortunes actuelles provient du dictateur déchu et 100% de leurs acquisitions le sont dans des secteurs réglementés nécessitant donc des licences (Automobiles, Banque, Distribution, Télécoms).

Entrons dans les détails :

Banque : La prise de contrôle de la BIAT a été opérée d’une façon complètement opaque par une famille proche du pouvoir. Les frères Mabrouk ont opéré une prise de contrôle musclée de ladite banque, l’un des fleurons du secteur bancaire tunisien. La famille Mabrouk, qui était déjà fortunée sous l’ancien régime, et même avant l’Indépendance, s’est toujours assuré des liens privilégiés avec le pouvoir en place. Elle possède aujourd’hui un empire commercial et financier qui a été bâti, depuis l’union avec les Ben Ali, sur des passe-droits et des coups de pouce «venus d’en haut».

Automobile : La Société Le Moteur, l’un des fleurons de l’État, propriétaire des représentations Mercedes et Fiat (pour ne citer qu’eux) a été privatisée dans des conditions très obscures au bénéfice des Mabrouk. La décision de privatisation a été suivie par la mise à l’écart du Secrétaire d’État à la privatisation à cause du fait qu’il ait défendu un prix de cession beaucoup plus élevé que celui consenti.
Le marché automobile étant trusté par les familles proches de Ben Ali, les seules taxes qui baissent sont celles des voitures. Ces baisses des taxes ne concernent pas seulement les voitures populaires, mais aussi des voitures de luxe.

Grande distribution : La grande distribution n’a pas été épargné par les tentacules des Mabrouk qui ont obtenue une licence pour Géant et Monoprix

Télécommunication : La licence du troisième opérateur téléphonique Orange Tunisie a été accordée en 2010 à la fille du président déchu, Cyrine Ben Ali épouse Mabrouk qui est également le principal fournisseur d’accès Internet du pays à travers Planet Tunisie.
Orange Tunisie, dont Marouane Mabrouk possède 51%, a acquis la license mobile 2G + 3G + Internet +Fixe + International pour seulement 130 millions d’euros dans un appel d’offre notoirement truqué ou certains dossiers ont été jugés irrecevables pour des motifs fallacieux.
Hors, le cout de la license est estimé par les autorités à 550 millions d’euros sur la base du prix de vente de la License mobile 2G à Tunisiana et du prix de vente des 35% de Tunisie Télécom à Dubai Investment Group. En effet, Tunisiana a payé 280 millions d’euros (soit plus de 2 fois plus qu’Orange Tunisie) pour la licence 2G (sans 3G, ni Internet, ni Fixe, ni international). Quand aux 35% de Tunisie Télécom, ils ont été vendus à 1800 millions d’euros. Pourtant, cette entreprise publique est plombée par 8000 employés. L’Etat sciant la branche sur laquelle il était assis fait subir à Tunisie Telecom des pertes considérables due au à l’entrée sur le marché national de ce nouveau concurrent qui bénéficierait de tarifs préférentiels. Marouane Mabrouk doit être poursuivi par la justice tunisienne pour vol et Orange France pour recel.

Cette liste est non exhaustive, et ne dépeint pas la totalité des abus du clan Mabrouk. Nous aurions pu évoquer la main basse sur le café le plus prestigieux de la Marsa, du Cinéma de la corniche et même d’une rue pour en faire un blockhaus bouchant la vue sur mer à tous les riverains et les puristes de la Marsa qui n’ont cessé de la maudire cette verrue de béton qu’est le Zephyr.

De nombreux citoyens responsables et hommes d’affaires ayant fait les frais de cette sangsue et sont déterminés à faire payer TOUS ceux qui ont profité du système Ben Ali. Juste doit être faite et personne ne doit rester impuni.
J’appelle les medias à jouer leur rôle d’investigation indépendante et à se pencher de plus prés sur les frasques des gendres présidentiels Slim Chiboub et Marouane Mabrouk au lieu de se concentrer uniquement sur Sakhr El Matri. Certains profitent de la lutte de clan entre les enfants issus du premier mariage (Zarrouk, Chiboub et Mabrouk) et ceux issus du second mariage de Ben Ali (El Materi) et de la famille Trabelsi au sens large (Belhassan , Imed…) pour se laver de tout soupçon.

Les medias doivent participer à la dénonciation et mettre la lumière sur ces affaires.

Bien à vous tous,
Une tunisienne qui a soif de Justice


Note importante : cet article a été publié suite à une demande anonyme.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (9 votes, note : 4,89 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , ,

Recherches en relation :

  • marouane mabrouk
  • stéphane richard divorce

Vos réactions
  1. kamel

    à Téboulbou (GABES) sur le toit d’une maison de 9 m de hauteur et 3 et 4m de distance des fenêtres et des terrasses des maisons voisines et de quelques dizaines de mètres d’un club d’enfant, Orange a implanté ses antennes-relais. l’affaire est au tribunal … à vs aussi de juger

  2. nadia belhaouari

    Le fait que la lettre en question ait été postée d’une manière anonyme ne me donne pas l’envie de la croire. Lorsque nous sommes sûrs des faits, nous ne nous cachons pas derrière un pseudonyme. Le site lui même ne doit pas la publier en pareil cas car dans ce cas chaque personne qui en veut à une autre peut envoyer des lettres anonymes et la dénigrer. C’est malhonnête. Si Marouane Mabrouk a commis des infractions ou a spoliés des biens d’autrui, la justice doit faire son travail, mais soyez un peu honnêtes sauf si vous êtes tous des saints qui n’aurait pas eu un coup de pouce de la part d’un beau père président?

  3. HatemC

    Les connivences des uns et des autres doivent etre traduite en justice et Orange doit payer, car cette entreprise ne s’est pas soucié des magouilles des clans et a fermé les yeux, la justice doit passer. De plus votre article oubli une famille quia largement contribuer au nauvrage de notre chere Tunisie, les ElTaief, faut pas oublier le role joué par cette famille.

  4. slim.mahbouli

    Dommage que l’article n’a pas cherché plus loin ses investigations.J’ajoute que Mr Mabrouk posséde des comptes en Suisse que les autorités helvétiques se sont empressés de geler bien avant les requetes de la Tunisie.C’est dire le sentiment d’impunité dont il jouissait.parce qu’il est bien connu que la Suisse est devenue depuis plus d’une décennie l’endroit le moins sur pour dissimuler son argent.Les contribuables francais en connaissent quelque chose.J’ajoute que certains journaux comme Le MONDE ont trouvé choquant que les Mabrouk disposent d’un immobilier « extremement luxueux »dixit le Monde,pour un pays comme la Tunisie .Si après tous ces aspects de corruption on trouve que c’est léger c’est que le défenseur est lui-meme un sujet corrompu.

  5. Tunsi Sofiene

    @Tunisien

    Tout le monde sait bien que le prix de la puce n’est que du marketing il peuvent même la donné gratuitement sa ne changera rien (c’est même ce qu’a fait Orange Tunisie pour gonflé ses chiffres) et que les opérateurs font leurs marges sur les cartes téléphoniques.

  6. tuni_cris

    je voulais dire @tunisien

  7. tuni_cris

    @psn t’a qu’a lire l’exemple d’arnaque que j’ai subi dans mon premier post

  8. PSN Lover

    Il est vrai que les chiffres d’Orange ne sont pas vérifiables mais sa ne m’étonnerais pas de voir qu’Orange Tunisie paye seulement la moitier du prix pour une licence supérieur surtout qu’il me semble qu’ils on signé un contrat d’éxlusivité pour le wimax (à vérifier je ne suis pas sur).

    Mais surtout faut dire que Orange a commencer il y a un ans je crois et que sa a très mal commencé pour eux et sa ne m’étonnerais pas que se soit la gestions des Mabrouk qui est en cause.
    Après tout il ont battis leurs fortunes sur les secteurs protéger comme les banques et les concessionaires automobile.
    Et sur ce sujet il n’y a pas a dire quand on voit les quottas d’importation de voiture qu’on les mabrouks avec leurs société le moteurs… Sa ne fait plus aucun doute qu’il font partie de ce qui on le plus profité du systeme Ben Ali.

    Personnellement a lire tout ses articles sur ces voleurs aux quatre coins du pays je me demande si Bourguiba était vraiment un être exceptionnel pour ne pas avoir voler son pays ou si c’est juste le sommet de l’état tunisien qui est un ramassis de pourriture

  9. tunisien

    Cet article est débile…aucune preuve, aucun chiffre réel…on dirait un réglement de compte.
    Pour éclaircir quelque chose: elle compare le coût d’acquisition de la licence d’un troisiéme opérateur (260 mille euro) dans un marché saturé à une licence de deuxiéme opérateur avec un taux de pénatration du marché avoisinant les 30%…c’est normal que Tunisiana, et surtout TT paient beaucoup plus que Orange !!! la puce dans le temps où tunisiana a lancé était à 180 DT !!! maintenant à 2Dt t’as une puce et 2DT de crédit, le prix de la minute est beaucoup moins cher, et des clients déjà prix par la concurrence…je peux vous dire qu’à ce prix là France Telecom a réfléchie à deux fois.
    Quand à Stéphane Richard, il a tout à fait raison de dire que Orange a participé à la révolution grace à l’accessibilité de l’internet : clé 3G et flybox…t’imagine quelqu’un en pleine crise qui veut se connecter et qui doit faire rentrer le fixe puis un contrat adsl et attendre ??
    Finalement tout ce que je peux dire c’est que ce genre d’article n’apporte rien à mon sens…si M.B. a pillé le pays, prouvez le avec des chiffres réels et des faits…et pas d’hypothèses pathétiques….

  10. Jeremy

    Cet article est un ramassis de conneries…
    L heure est au travail…

  11. ana

    bravo pour cette tunisienne assoiffée de justice moi et la grande majorité des tunisiens connaissons bien la richesse des mabrouk avant et apres le mariage avec la fille B ali l’empire actuel des Mabrouk (créations ,rachats et developpement)provient du pillage du clan et dont la propriété doit absolument revenir à l’etat tunisien « soit la part des mabrouk . Ce qui est regrettable c’est en effet l’attitude des partenaires français qui continuent à raconter des mensonges , ils sont au courant de tout au point de les accuser de « complices » dans le pillage du pays je dois les conseiller à rcnnaitre et adire la vérité sinon qu’is se taisent pour se maintenir en tunisie le peuple n’est pas pret de « pardonner » ces crimes

  12. tuni_cris

    Ce cher Marwen Mabrouk a acheté le terrain sur lequel a été édifié le zéphyr a un prix symbolique de la municipalité de la marsa, terre qui appartient a ma famille….sans leur accord …et sans dédommagement… , alors Mr Mabrouk si vous voulez nous prouver votre dignité et votre bonne foi, commencez par rembourser les personnes qui ont été escroqués!! et je ne vois pas d’autre mot, votre conseiller en communication s’il est quelque peu pragmatique vous dirait de commencez par blanchir votre dossier avant de crier innocence, sinon le retour de manivelle sera doublement douloureux.





Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.