vendredi 14 août 2020
Promotion Meilleur VPN 2020
Accueil Malwares L'armée israélienne infiltrée par un malware Android

L’armée israélienne infiltrée par un malware Android

L’éditeur russe de solution de sécurité Kaspersky a découvert que l’armée israélienne avait été infiltrée en toute discrétion par un malware Android présent sur les smartphones de certains soldats, et installé via un piège sur Facebook Messenger.

La découverte de Kaspersky est pour le moins incroyable ! Au moins une centaine de soldats de l’armée israélienne des Israel Defense Forces (IDF) ont été visés par un malware créé par un groupe de cyber-espionnage visant à dérober des secrets militaires. La plupart étaient stationné à Gaza.

Les responsables de l’opération ont utilisé une application malveillante installée sur les smartphones Android de plusieurs militaires en utilisant le social engineering via la messagerie Facebook Messenger pour parvenir à leurs fins et pour collecter les informations personnelles des agents ainsi que des secret militaires.

Les soldats auraient visiblement manqué de jugement et seraient tombé dans le piège en installant l’application malveillante. Au final, l’armée israélienne a fini par découvrir la cyberattaque et a fait appel à Kaspersky Lab pour étudier et éradiquer la menace. Ce genre d’affaire de cyber-espionnage au sein de l’armée avait déjà eu lieu l’année dernière en Ukraine.

A chaque fois, les réseaux sociaux servent d’appâts. Le e-menace était cette fois habillement déguisée en mise à jour d’application légitime présente sur le téléphone : “WhatsApp_Update“, et diffusée par le compte des pirates qui s’étaient fait passer pour des jeunes femmes séduisantes résidant au Canada, en Allemagne et en Suisse.

Après étude par les chercheurs, il s’avère que le malware est très complet et permet un espionnage total : messages textes et vocaux des appareils, accès au répertoire, prise de photos, enregistrement de vidéos et de son via le microphone ou encore la réalisation de captures d’écran. Le but de l’opération aurait été de géolocaliser les soldats en question. Bref, géolocalisation et exfiltration de données sensibles.

Depuis la cyberattaque ciblée, les comptes Facebook des soldats concernés ont été mis sous surveillance pour éviter d’autres fuites d’informations.

UnderNewshttps://www.undernews.fr/
Administrateur et fondateur du site UnderNews

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -Express VPN

Derniers articles

Ransomware Maze : Après LG et Xerox, au tour de Canon d’être piégé

Le groupe de cybercriminels exploitant le ransomware Maze poursuit ses actions et agrandit son tableau de chasse en ajoutant Canon avec à la clé un vol de 10 To de données à l'entreprise après infection de ses systèmes informatiques.

400 vulnérabilités pourraient transformer 3 milliards de téléphones Android en espions

L'alerte est donnée : il existe plus de 400 vulnérabilités sur la puce Snapdragon de Qualcomm qui peuvent être exploitées sans l'intervention des propriétaires, explique Slava Makkaveev de Check Point.

Le gouvernement américain met en garde contre une nouvelle souche du virus chinois “Taidoor”

Les agences de renseignement américaines ont publié des informations sur une nouvelle variante du virus informatique vieux de 12 ans utilisé par les pirates informatiques parrainés par l'État chinois et ciblant les gouvernements, les entreprises et les groupes de réflexion.

Vacances d’été : profitez-en pour faire du ménage dans votre vie numérique

Après une longue période de confinement, et avant les vacances d’été, c’est le moment idéal pour effectuer un grand nettoyage ! Cela concerne aussi bien nos placards que notre vie numérique. Petit tour d'horizon et conseils pour se débarrasser de vos déchets  numériques.