Google Nexus 4 à 629 €, ou comment les opérateurs nous arnaquent

2
Google Nexus 4 - SFR

Depuis près d’un mois, le fameux Google Nexus 4 proposé à 299 € sur GooglePlay est en rupture de stock, après à peine 30 minutes de vente. Un record, du au fait que le téléphone fabriqué par LG est très attractif. Le prix chez les opérateurs ? 629 €… Marge faramineuse, tarification hallucinante, prendrait-on les clients pur des pigeons ?

SFR va proposer le Google Nexus 4 en exclusivité, alors que le téléphone est toujours en rupture du stock sur GooglePlay depuis sa commercialisation le 13 novembre 2012. Malin non ? Mais pour les plus pressés d’avoir le sésame, sachez que le prix est hallucinant : 629 € le mobile seul, soit 330 euros de plus que sur le Play Store ! Sans parler des offres forfaits avec engagement 2 ans où le mobile revient à près de 2000 euros sur la période totale d’engagement.

Le Nexus 4 n’est qu’un exemple; mais un exemple parfait et choquant. Il est clair que les opérateurs prennent leurs clients pour des pigeons. Le cas du Nexus 4 est quasiment une arnaque, et ce, en pesant les mots… Imaginons les marges avec des appareils tels que le iPhone 5 ou le Samsung Galaxy S3. Maintenant que l’on sait que les iPhones sont fabriqués en Chine à bas prix, on peut aisément se rendre compte que le business du mobile enrichit considérablement certains constructeurs et opérateurs.

SFR joue clairement le coup de la pénurie du Play Store et avec la corde sensible des fans impatients du Nexus 4 pour associer tout ce petit monde à ses formules Carré. Sauf qu’il faut se rendre à l’évidence, acheter le mobile chez l’opérateur revient à jeter de l’argent par la fenêtre. Réfléchissez et faîtes le bon choix…

Rappelons que Google devrait réapprovisionner ses stocks de Nexus 4 en début janvier sur le Play Store. Il suffit donc d’attendre pour ne pas se faire pigeonner non ? C’est aussi simple que ça…

2 Commentaires

  1. J’avoue que la pratique ne me choque pas plus que ça, tant qu’elle s’inscrit dans une économie de marché basée sur l’offre et la demande (s’il y a des gens assez idiots pour l’acheter à ce prix là, SFR aurait bien tort de s’en priver).

    Là où par contre ça devient insupportable et choquant, c’est lorsque le cartel en place vient dénoncer ce même principe d’économie de marché (dont il use et abuse quand ca l’arrange) en l’assortissant d’un discours fallacieux larmoyant et d’un chantage social (perte d’emplois) qui n’a absolument pas lieu d’être.

    Quant aux offres de mobiles subventionnés, si l’on en croit free c’est en effet une pure arnaque et une pratique absolument illégale (reste à voir ce qu’en dira la justice qui a été saisie de la question).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.