jeudi 13 août 2020
Promotion Meilleur VPN 2020
Accueil Réseau & Sécurité SwissTransfer.com, l'alternative sécurisée à WeTransfer avec 25 Go

SwissTransfer.com, l’alternative sécurisée à WeTransfer avec 25 Go

Vous savez surement que la Suisse est un exemplaire en matière de neutralité du Net et de cybersécurité. Et bien ça tombe bien, car voici SwissTransfer, un service gratuit et sécurisé de partage de fichiers qui se veut être une alternative à WeTransfer.

Ce service gratuit sécurisé et compétitif au sein de l’Europe est une initiative de l’hébergeur Web Infomaniak basé en Suisse. Si l’on devait résumer les principales caractéristiques et forces de Swiss Transfer ça donnerai ça :

  • Chiffrement de bout en bout
  • Fichiers stockés en Suisse (data center certifié Tier III+)
  • Jusqu’à 25 Go en envoi (seulement 2 Go sur WeTransfer !)
  • Protection par mot de passe
  • Gratuit et sans inscription (sans publicité !)

Vous en connaissez beaucoup des services gratuits sans publicité, respectant le RGPD et stockant vos données en Europe uniquement indiquant dans ses conditions générales d’utilisation qu’il ne fait aucune utilisation dérivée ou commerciale avec vos données personnelles ? Et bien dorénavant, vous pourrez citer Infomaniak ! Ainsi, les adresses e-mail saisies lors de l’utilisation du service sont protégées et les données partagées sont hébergées en Suisse de manière chiffrée pendant 30 jours.

SwissTransfer.com est un service entièrement gratuit que Infomaniak propose en parallèle de ses activités rémunératrices : l’hébergement Web. Du coup, la société ne tire aucun revenu du service de partage puisque ce n’est pas sa source de financement (contrairement à bien d’autres cloud de partage). De plus, Swiss Transfer est un enjeu bien supérieur pour Infomaniak, puisqu’il s’agit d’un test de technologie en réel afin de valider la solution qui aboutira à terme sur un immense Drive.

Côté interface, il n’y a rien à redire, tout est simple et ergonomique, et, cerise sur le gâteau, les magnifiques photos haute définition de la Suisse en fond vont ravir nombre d’amateurs de beau paysage 🙂

En ce qui concerne le fonctionnement, cela reste identique aux services concurrents : il suffit de sélectionner un fichier sur son ordinateur ou smartphone, de renseigner son adresse e-mail et celle du destinataire, qui recevra alors le lien de téléchargement direct et sécurisé. L’expéditeur est alors informé par e-mail lorsque le fichier a été téléchargé.

Face à différents acteurs du partage de fichiers volumineux, Swiss Transfer se démarque nettement sur le poids maximal des fichiers partagés : 25 Go gratuitement c’est du jamais vu puisque même WeTransfer fait payer un abonnement mensuel s’élevant à 12 euros pour une limite de taille à 20 Go. De même, la disponibilité des données partagées est plus élevée, tout comme le nombre de téléchargement possible (60) et la fonctionnalité de protection par mot de passe est proposée gratuitement d’office sur Swiss Transfer. La concurrence est rude ! Surtout que dans le cas de ce service Suisse privilégiant la protection des données, point de stockage aux USA. C’est du 100% Suisse. La société mise sur ce service pour se faire connaître plus largement et Swiss Transfer est idéal pour cela étant donné qu’il démontre l’importance consacrée à la protection de la vie privée en ligne ainsi que pour l’hébergement écologique.

Selon l’entreprise, les débuts du service de partage de fichiers volumineux sont un succès :

« Des milliers de personnes utilisent déjà quotidiennement ce service, avec plus de 50 000 transferts depuis son lancement. Et ce n’est que le début : nous doublons actuellement ce volume chaque semaine », affirme Thomas Jacobsen, le responsable communication. Infomaniak assure que Swiss Transfer sera toujours gratuit.

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Infomaniak, il faut savoir que la société est leader de l’hébergement Web en Suisse et qu’elle est réputée pour son sérieux : cela lui a permis de s’étendre en Europe, et plus particulièrement en France et en Belgique, pays qui représentent désormais 40 % de son chiffre d’affaire. Beaucoup de webmasters français recommandent régulièrement cet hébergeur, qui est d’ailleurs présent en bonne place dans le comparatif des meilleurs hébergeurs Web francophones.
 
Voici aussi quelques éléments sur Infomaniak :
  • Un hébergeur indépendant et non côté en bourse (détenu à 100% par ses fondateurs et ses employés)
  • + de 130 collaborateurs basés à Genève en Suisse
  • + de 25 ans d’expérience
  • + de 20 millions de chiffre d’affaires en 2018
  • + de 90% des bénéfices réinvestis en R&D
Les actions pour l’écologie :
  • Émissions de CO2 compensé à 200% via MyClimate
  • Entreprise certifiée ISO 14001 et ISO 50001
  • 100% d’énergie renouvelable certifiée
  • Datacenters écologiques (PUE < 1,1)
  • Charte écologique depuis 2007
  • Achats locaux et responsables
  • Caisse de prévoyance éthique
  • Soutien actif de la mobilité douce pour les collaborateurs (prime)
  • Protection de la nature et de l’homme (1% du CA sur notre croissance annuel)

 

Note : article publi-rédactionnel

UnderNewshttps://www.undernews.fr/
Administrateur et fondateur du site UnderNews

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Advertisment -Express VPN

Derniers articles

Ransomware Maze : Après LG et Xerox, au tour de Canon d’être piégé

Le groupe de cybercriminels exploitant le ransomware Maze poursuit ses actions et agrandit son tableau de chasse en ajoutant Canon avec à la clé un vol de 10 To de données à l'entreprise après infection de ses systèmes informatiques.

400 vulnérabilités pourraient transformer 3 milliards de téléphones Android en espions

L'alerte est donnée : il existe plus de 400 vulnérabilités sur la puce Snapdragon de Qualcomm qui peuvent être exploitées sans l'intervention des propriétaires, explique Slava Makkaveev de Check Point.

Le gouvernement américain met en garde contre une nouvelle souche du virus chinois “Taidoor”

Les agences de renseignement américaines ont publié des informations sur une nouvelle variante du virus informatique vieux de 12 ans utilisé par les pirates informatiques parrainés par l'État chinois et ciblant les gouvernements, les entreprises et les groupes de réflexion.

Vacances d’été : profitez-en pour faire du ménage dans votre vie numérique

Après une longue période de confinement, et avant les vacances d’été, c’est le moment idéal pour effectuer un grand nettoyage ! Cela concerne aussi bien nos placards que notre vie numérique. Petit tour d'horizon et conseils pour se débarrasser de vos déchets  numériques.