Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

C’est le Safer Internet Day 2018, une journée conçue pour « promouvoir une utilisation plus sûre, responsable et positive de la technologie numérique pour les enfants et les jeunes ».

Communiqué de presse Sophos – Comme toute technologie, internet et les logiciels associés comportent de nombreux bugs, et il existe beaucoup de choses qui pourraient être corrigées ou améliorées afin d’augmenter la sécurité des jeunes. Mais ce n’est qu’une partie de la problématique.

En effet, internet et les réseaux sociaux se comportent et sont façonnés par la manière dont nous les utilisons. Nos enfants n’héritent pas seulement d’une technologie, ils héritent aussi d’une culture et d’un comportement.

C’est pourquoi Sophos a décidé de regarder de l’autre côté du miroir en considérant les 3 mesures à prendre pour se protéger sur les réseaux sociaux.

Activer le 2FA

Le 2FA (authentification à deux facteurs) permet de sécuriser votre compte même si votre mot de passe a été deviné ou dérobé. Moyennant l’inconvénient mineur qui consiste à saisir un code à usage unique, en plus du mot de passe lorsque l’utilisateur se connecte, ce dernier obtiendra alors une amélioration instantanée et permanente de sa sécurité, qui rendra ses précieux comptes beaucoup plus difficiles à pirater.

À ce stade, nous pourrions penser que cette précaution ressemble plus à une mesure à prendre pour soi-même, plutôt que pour les autres.

C’est le cas en effet, mais perdre le contrôle de son compte Facebook ou Twitter en le donnant à des cybercriminels n’affecte pas que l’utilisateur. Ses amis et ses collègues ont à présent un loup dans la bergerie, qui lui ressemble étrangement, avec tous les PII (Personally Identifiable Information) dont ils ont besoin pour se faire passer pour la personne piratée.

Les réseaux sociaux les plus populaires tels que Facebook, Twitter, Instagram et Snapchat ont tous fait leur part du travail, et ont rendu l’authentification à deux facteurs disponible, mais c’est à nous ensuite de l’utiliser.

Etre conséquent

Un sage a déclaré: « Avant de vous plaindre d’être coincé dans la circulation, souvenez-vous que vous faites partie intégrante de cette circulation ». Il en va de même avec les réseaux sociaux : les utilisateurs sont le réseau social et leurs choix comportementaux ont de l’importance.

Il est facile de dresser des listes de mesures que les réseaux sociaux devraient prendre pour nous faciliter la vie en contrôlant et en régulant le comportement des autres. Il est beaucoup plus difficile, mais peut-être bien plus important, de poser un regard critique sur nos agissements, en se demandant comment nous pourrions contrôler et réguler notre propre comportement.

« Contrôler et réguler » peut sembler fastidieux, mais il s’agit d’une fausse impression, car c’est exactement ce que nous faisons à longueur de journée, tous les jours, dans le monde réel. Bien sûr, dans le monde réel cela est plus facile, car nous y évoluons, avec une multitude de retours d’information non-verbaux quasi-constants depuis environ 200 000 ans. Sur internet, nous sommes tous en train d’essayer d’appréhender les fondamentaux de la « nétiquette ».

Les professeurs le diront : pour sensibiliser les enfants aux conséquences de ce qu’ils disent en ligne, il est nécessaire de leur demander de le dire à haute voix. Cette technique semble être un bon point de départ, c’est pourquoi Sophos donne le conseil suivant : n’écrivons pas des choses que nous ne dirions pas à une personne droit dans les yeux.

Penser à se déconnecter

Montrer les bons comportements à adopter à ses enfants commence par montrer l’exemple en se déconnectant.

HMA Pro VPN

Se connecter au début, et se déconnectez à la fin est certes un peu gênant, mais cette précaution permet de stopper net deux types de cybercriminels. Le premier est celui qui se fait passer pour l’utilisateur en étant assis à son bureau quand la victime n’est pas là, ou en volant son téléphone. Le second est un pirate utilisant une attaque appelée Cross-Site Request Forgery (CSRF) pour inciter l’utilisateur à mener une action malveillante, comme lui donner accès à son compte, sans que la personne s’en rende compte.

La déconnexion empêche également les réseaux sociaux de suivre ses déplacements sur le web. Les balises de suivi utilisés à cet effet, et qui sont présentes sur un grand nombre de sites web, transmettent des informations concernant nos activités sur le web afin d’alimenter leur système de collecte de données à grande échelle, mais uniquement si nous sommes connectés.

Rester connecté après avoir fini sur internet, revient à écrire son mot de passe sur un Post-it et à le coller sur son écran lorsque nous nous absentons. Il ne nous viendrait pas à l’idée de le faire et nous ne voulons certainement pas que nos enfants le fassent non plus.

Retrouvez ces conseils sur le blog en français de Sophos.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore noté)
Loading...

Mots clés : , ,


Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.