Rapport Avast au MWC 2019 : 2 maisons sur 5 possèdent au moins un périphérique non sécurisé

0

A l’occasion du Mobile World Congress 2019, qui se tiendra du 25 au 28 février prochain à Barcelone, Avast dévoilera un rapport complet sur la sécurité de la maison connectée, et établira à quel point celle-ci est aisément piratable, par le biais d’une série de démonstrations en direct sur son stand (7B44).

Communiqué de presse – L’équipe sur place présentera, également en direct, une carte des honeypots (ou leurres) utilisés par Avast pour découvrir de nouvelles menaces, et repérer les cybercriminels cherchant à tirer profit de victimes peu méfiantes.

En France, entre un téléviseur intelligent, une caméra de sécurité, ou une imprimante, lequel de ces appareils connectés est le plus susceptible de donner à un pirate informatique l’accès complet à un réseau domestique ? La réponse : la caméra de sécurité. La maison d’une personne, et par extension, ses données personnelles, comme ses informations bancaires, font en effet face à un risque de compromission plus important si une caméra de sécurité est installée sur son réseau.

En septembre 2018, Avast a scanné plus de 147 millions de réseaux domestiques à travers le monde, et a constaté qu’en France, les caméras de sécurité étaient plus vulnérables que les téléviseurs, les tablettes, ou les imprimantes. Bien qu’offrant aux hackers l’accès le plus facile au réseau domestique, les caméras ne sont cependant que l’un des nombreux points d’entrée possibles.

Par ailleurs, une autre analyse, de 16 millions de réseaux domestiques cette fois, a permis à Avast de découvrir quelques chiffres intéressants au niveau mondial :

  • Deux maisons sur cinq (41 %) disposent d’au moins un périphérique non sécurisé ;
  • Près de 70 % des périphériques vulnérables analysés avaient des identifiants faibles ;
  • Un peu plus de 30 % de ces périphériques souffraient d’inertie de mise à jour de logiciels.

Il ressort que les noms d’utilisateur et les mots de passe faibles des objets connectés, tels que les appareils photo et les consoles de jeux, créent des vulnérabilités au sein du foyer. C’est le cas également des mauvaises gestions des mises à jour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.