Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Alors que les grèves font parler activement de la futur plateforme Ile-de-France Mobilités pour les remboursements du passe Navigo des usagers, les pirates informatiques ont déjà commencé à exploiter le filon pour monter des arnaques via phishing !

PIA VPN

La plate-forme de remboursement du passe Navigo officielle ne sera ouverte qu’à la fin du mois et pourtant, on voit déjà de nombreux noms de domaines qui circulent sur la Toile dans le but de piéger les internautes un peu trop pressés…

En effet, le site pour obtenir le dédommagement du passe Navigo IDF (75,20 euros) promis par Valérie Pécresse en raison des grèves à la RATP et la SNCF n’ouvrira que dans quelques jours, à l’adresse : mondedommagementnavigo.com.

Or, de nombreux faux sites de phishing circulent déjà pour tenter d’arnaquer les internautes.

Valérie Pécresse, présidente de la région et d’Ile-de-France Mobilités (IDFM), a mis en garde les usagers sur les réseaux sociaux contre ces faux sites. IDFM précise tout mettre en œuvre pour fermer ces faux sites, mais en attendant, il convient d’être vigilant.

Inutile bien sûr de préciser que ces sites pirates n’ont pour but que de vous demander des données personnelles (adresse mail, pièces d’identité, facture, voire coordonnées bancaires) et d’en faire un usage frauduleux.

Le vrai site officiel géré par IDFM est encore en cours de création et devra répondre à une forte demande (estimée à deux millions d’abonnés qui pourront demander le remboursement de décembre, avec leur numéro de carte ou leur preuve d’achat du passe Navigo). La date précise d’ouverture n’est pas encore connue mais estimée pour fin janvier. Ne vous faites pas avoir !

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore noté)
Loading...

Mots clés : , , , , , , , ,


Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.