Les Ambassadeurs de la Sécurité : Présentation Etienne Drouard

0

La cybercriminalité est toujours aussi présente en cette rentrée. En effet, celle-ci est en pleine recrudescence et s’étend à très grande vitesse grâce à de nouveaux terminaux tels que les tablettes et les smartphones. Mais également de se propager via les réseaux sociaux.

Dans une édition 2010 sur les fuites de données des entreprises aux Etats-Unis, Verizon Business Risk  Teams constate une hausse importante des « compromissions de données liées à des menaces internes et à l’utilisation des outils sociaux ». Il en ressort que 48% des fuites ont été provoquées par un salarié, soit une augmentation significative de 26% par an.

Il est dit également quant aux moyens de diffusion de l’information risquée, qu’il s’agit bien souvent de salariés qui ont outrepassé leurs droits (dans 48% des cas, soit une hausse effective de 26% par an). Le piratage informatique est la cause de 4 fuites sur 10.

Aussi l’entreprise encoure des risques (usurpation d’identité dans le but de nuire à la réputation, fuites d’information, diffusion de liens malveillants,…), si elle ne prend pas les mesures adéquates pour s’en prémunir

Maitre Etienne Drouard, est donc intervenu le jeudi 22 septembre 2011, dans le cadre du cycle de conférences organisé par TrustPort France, afin d’apporter quelques éléments de réponse sur les moyens mis à disposition des cadres dirigeants pour préserver la confidentialité de leur entreprise sur les territoires numériques.

Ce prestigieux avocat spécialisé en droit de l’informatique et des réseaux de communication électronique a ainsi évoqué, entre autres, la politique  d’évaluation et de contrôle de l’activité des salariés, la traçabilité informatique et la responsabilité de l’employeur et du RSSI.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.