Journée mondiale du chiffrement : remettre en cause le chiffrement fort menace l’économie et les populations

0

À l’occasion de la première Journée mondiale du chiffrement, plusieurs organismes de la société civile et entreprises de haute technologie du monde entier se sont regroupés dans le but de promouvoir l’utilisation du chiffrement fort, ainsi que de contrer les dangereuses tentatives des gouvernements et autorités en charge du maintien de l’ordre qui cherchent à en empêcher l’utilisation.

  • À l’occasion de la Journée mondiale du chiffrement, Edward Snowden et la Coalition mondiale pour le chiffrement (Global Encryption Coalition) appellent les consommateurs à « faire la transition » vers les services bénéficiant d’un chiffrement fort, ainsi qu’à défendre leur droit à la vie privée et à la sécurité sur Internet.
  • Aux quatre coins du monde, le chiffrement est actuellement menacé par des gouvernements qui souhaitent créer des portes dérobées au profit des forces de l’ordre.
  • Une telle évolution pourrait permettre à des acteurs malintentionnés d’accéder à des informations confidentielles et ainsi mettre en péril la sûreté nationale et la sécurité publique.
  • Des centaines d’organismes et entreprises de haute technologie, ainsi que des représentants de la société civile, se sont déjà engagés en faveur du chiffrement fort.

Tribune – Le chiffrement protège la sécurité individuelle de milliards de personnes et la sécurité nationale de pays du monde entier. Les communautés marginalisées, les victimes de violences domestiques et les personnalités politiques qui disposent d’informations hautement sensibles ont besoin du chiffrement pour préserver la confidentialité et la sécurité de leurs communications. Même les forces de l’ordre font appel à des systèmes de communications chiffrés pour empêcher les organisations criminelles et terroristes d’accéder aux données de leurs enquêtes. Grâce au chiffrement fort, les consommateurs peuvent utiliser différents services numériques — bancaires ou de santé, par exemple — sans craindre que leurs données personnelles soient subtilisées.

Sur toute la planète, l’utilisation du chiffrement fort a été remise en question par de nombreux gouvernements soucieux que des criminels puissent exploiter cette technologie dans le but de dissimuler des activités illégales en ligne. Or, les propositions visant à affaiblir ou discréditer le chiffrement fort risquent d’exposer les utilisateurs aux cyberattaques et aux activités criminelles.

« Si l’on affaiblit le chiffrement, des gens vont mourir. Cette année, après la chute du gouvernement d’Afghanistan, nous nous sommes rendu compte à quel point le chiffrement est important pour la sécurité de citoyens ordinaires, explique Edward Snowden, membre du conseil d’administration de la Freedom of the Press Foundation et lanceur d’alerte à l’origine des révélations concernant les activités de la surveillance de la NSA. Par ailleurs, la pandémie de Covid a mis en lumière le rôle essentiel des applis de messagerie chiffrée installées sur nos smartphones pour communiquer avec des parents et des proches malades et démunis. Les médecins ont utilisé des applications de messagerie chiffrée pour échanger avec leurs patients et partager des informations personnelles en toute sécurité. Le chiffrement contribue à la sécurité du plus grand nombre. Qu’il s’agisse des familles qui protègent les photos de leurs enfants ou d’informations de santé confidentielles, le chiffrement fait en sorte que notre vie privée le demeure réellement. »

« Je n’aurais jamais pu jouer ce rôle de lanceur d’alerte sans le chiffrement. Les premiers messages que j’ai transmis aux journalistes étaient chiffrés, et sans une solution de chiffrement sécurisée de bout en bout, le courageux métier de journaliste d’investigation ne peut exister, confie-t-il. Pourtant, certains gouvernements cherchent à affaiblir le chiffrement en demandant aux plateformes technologiques de mettre en place des « portes dérobées » à l’attention des forces de l’ordre. J’ai été personnellement témoin de la façon dont les gouvernements peuvent abuser de leur pouvoir pour accéder aux données personnelles d’innocents au nom de la sûreté nationale. Affaiblir le chiffrement constitue une erreur monumentale qui pourrait mettre en péril des milliers de vies. »

« Il est essentiel de protéger les solutions de chiffrement fort pour protéger les droits humains de millions de personnes à travers le monde, ajoute Jimmy Wales, fondateur de Wikipédia. Tout individu a droit à la confidentialité et à la sécurité, ce qui ne peut être garanti sans un chiffrement sécurisé de bout en bout. L’affaiblissement du chiffrement met chacun de nous en danger. Lorsque nous avons lancé Wikipédia, l’utilisation du chiffrement sécurisé pour chaque page du site coûtait extrêmement cher, mais cette solution a toujours représenté une priorité et nous l’avons mise en œuvre dès que nous en avons eu la possibilité. Il n’existe aucune excuse pour ne pas utiliser le chiffrement aujourd’hui : il incombe aux pouvoirs publics et aux plateformes technologiques de protéger le grand public. »

À l’occasion de la toute première Journée mondiale du chiffrement, plusieurs évènements auront lieu aux quatre coins de la planète, afin de montrer comment différents métiers et milieux parviennent à préserver leur sécurité grâce au chiffrement ; d’un Instagram Live où des dirigeants de l’institut LGBT Tech expliqueront en quoi le chiffrement est essentiel à la communauté LGBTQ+, à la table ronde 100 % féminine consacrée par différents groupes représentatifs de la société civile brésilienne à l’importance du chiffrement pour la survie de l’activisme social, en passant par la publication d’une lettre ouverte où des journalistes d’investigation de renommée internationale s’engagent à « faire la transition » vers le chiffrement fort.

À l’occasion de la Journée mondiale du chiffrement, la Coalition mondiale pour le chiffrement demande au grand public de faire la transition vers des services chiffrés. Pour vous engager en faveur du chiffrement, cliquez ici.

***

À propos de la Journée mondiale du chiffrement

La Journée mondiale du chiffrement donne aux entreprises, aux organismes de la société civile, aux technologues et aux millions d’internautes du monde entier la possibilité de montrer aux gouvernements et à nos communautés en quoi le chiffrement est important pour le plus grand nombre. Plus le mouvement sera de grande ampleur, plus les détracteurs éprouveront des difficultés à prendre des décisions contraires à notre sécurité en affaiblissant, voire en interdisant, le chiffrement.

« Who’s Listening? » : exposer la corruption des grandes entreprises

Dans un monde où la possibilité de partager des informations en toute sécurité est cruciale pour mettre à jour la corruption des riches et des puissants, un chiffrement fort est indispensable. Who’s Listening est un jeu interactif au cours duquel les participants doivent prendre des décisions judicieuses en utilisant le chiffrement fort pour se protéger, ainsi que d’autres parties prenantes, contre des dangers venus de toutes parts.

Dans le rôle d’un journaliste local, vous tenterez de publier le scoop de votre carrière tout en protégeant vos sources contre des forces malveillantes qui cherchent à les réduire au silence. Saurez-vous faire les bons choix pour sauver la vie du lanceur d’alerte ? À vous de jouer !

À propos de la Coalition mondiale pour le chiffrement

Forte de plus de 200 membres représentant toutes les régions du globe, la Coalition mondiale pour le chiffrement promeut et défend le chiffrement dans les pays et au sein des instances multilatérales où il est menacé. La Coalition soutient également les entreprises qui souhaitent proposer des services chiffrés à leurs clients. La Global Encryption Coalition (GEC) a été fondée par le Center for Democracy & Technology, Global Partners Digital et l’Internet Society.

***

Citations de membres et de soutiens de la Global Encryption Coalition :

Lisa Dittmer, responsable de la défense de la liberté sur Internet pour Reporters sans frontières (RSF) : « Aujourd’hui plus que jamais, le travail et la sécurité des journalistes font l’objet de menaces numériques. Le chiffrement joue un rôle essentiel pour les protéger, ainsi que leurs sources, afin de leur permettre de partager des informations jusque dans les environnements les plus dangereux. Ceux qui défendent la liberté de la presse doivent affirmer leur engagement en faveur du droit au chiffrement. »

Udbhav Tiwari, conseiller en politique publique de Mozilla : « Sur toute la planète, le chiffrement fait l’objet d’attaques de plus en plus nombreuses, mettant en péril la vie privée et la sécurité de milliards de personnes. De récentes propositions concernant notamment la traçabilité ou l’interception du trafic Web constituent une tendance inquiétante qui nécessite une intervention urgente en vue de sauvegarder la neutralité d’Internet. »

Istvan Lam, cofondateur et CEO de Tresorit : « La demande en solutions de chiffrement de bout en bout a progressé avec régularité au cours de la décennie écoulée, et cette technologie peut à présent représenter une référence incontournable en matière de confidentialité. Cependant, certaines conditions doivent encore être remplies pour concrétiser cet objectif : les entreprises qui commercialisent des produits de chiffrement de bout en bout doivent faire un effort supplémentaire pour développer des applications conviviales, tandis que les utilisateurs doivent se rendre compte de la valeur que leur apporte le chiffrement de bout en bout tout en en mesurant la complexité et les éventuels compromis ; pour leur part, les gouvernements doivent accepter une bonne fois pour toutes qu’aucune porte dérobée de chiffrement ne peut être tolérée. L’augmentation de la demande en solutions de chiffrement de bout en bout contribuera à motiver et à alimenter de nouvelles études portant sur des technologies susceptibles de résoudre à l’avenir les problèmes liés à la facilité d’utilisation. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.