Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Forcepoint dévoile ses prévisions en matière de cybersécurité pour 2019 : les interactions sécurisées seront cruciales pour stimuler l’innovation et la croissance dans les entreprises privées et le secteur public

Des experts en cybersécurité et équipes de recherche alertent sur les risques pour les infrastructures critiques et les services nationaux de renseignements, sur les menaces touchant l’identification biométrique et sur une dépendance excessive à l’IA dans la cybersécurité.

Forcepoint publie ses prévisions en matière de cybersécurité pour 2019, établies avec le concours de spécialistes de la sécurité, de chercheurs en intelligence comportementale et de data scientists donnant leur avis sur les menaces complexes que les entreprises vont devoir affronter dans les mois à venir. 

L’étude examine sept secteurs où les risques vont s’accroître en 2019. Les experts de Forcepoint s’intéressent de près aux tendances technologiques et aux motivations qui se cachent derrière les cyberattaques, de sorte que les responsables d’entreprises et les pouvoirs publics ainsi que leurs équipes de sécurité puissent mieux se préparer à faire face à la nouvelle vague de menaces. Les entreprises et les pouvoirs publics se trouvent confrontés à un monde hyperconvergé où des systèmes connectés mettent en danger non seulement les données critiques et la propriété intellectuelle mais aussi la sécurité physique. Le rapport explore ces aspects et conclut que, lorsqu’il est possible de collaborer de manière sécurisée, d’exploiter les données avec créativité et librement grâce à la technologie, les entreprises peuvent innover en toute sécurité afin de générer de la valeur.

« Le secteur de la cybersécurité et les pirates rivalisent d’efforts dans une spirale incessante d’attaque, de réponse et de contournement, un véritable jeu du chat et de la souris », souligne Raffael Marty, vice-président recherche et veille de Forcepoint. « Il nous faut sortir de cette spirale. L’étude de ces prévisions nous force à prendre du recul pour voir la forêt que constituent les millions d’arbres. Les professionnels de la cybersécurité et les responsables d’entreprises doivent s’adapter aux changements en fonction du risque que ces derniers représentent, leur permettant de dégager du positif tout en stoppant le négatif. »

La transformation numérique aux prises avec la confiance

Bitdefender

Les prévisions de Forcepoint en matière de cybersécurité pour 2019 étudient les conséquences de la confiance que les entreprises accordent aux prestataires cloud, de la confiance de l’utilisateur final dans la sécurisation des données personnelles à l’aide de la biométrie, ainsi que celles, potentielles, de la confiance en cascade au sein de la supply chain.

Selon une enquête réalisée auprès de clients de Forcepoint1, 94%2 d’entre eux citent la sécurité comme enjeu majeur lors d’une migration dans le cloud. 58% recherchent activement des prestataires dignes de confiance possédant une solide réputation sur le plan de la sécurité. 31% limitent le volume des données hébergées dans le cloud en raison de préoccupations quant à leur sécurité3.

« L’un des moyens de renforcer la confiance et la maîtrise consiste en la modélisation comportementale des utilisateurs ou, plus précisément, de leurs identités numériques afin de comprendre les raisons de leur activité », poursuit Raffael Marty. « C’est en comprenant comment un utilisateur agit sur le réseau et dans les applications qu’il est possible d’identifier des anomalies comportementales aidant à déterminer des réponses aux risques adaptatifs ».

Les prévisions de Forcepoint : sept sources de risques en 2019

Voici les principales prévisions qui ressortent de l’étude cette année :

1. L’Edge Computing

Les consommateurs, las des piratages de leurs données personnelles, contraignent les entreprises à mettre en place de nouvelles protections de la vie privée dans les services qu’elles proposent. Si l’Edge Computing offre aux clients une maîtrise accrue de leurs données, les solutions disponibles aujourd’hui doivent venir à bout du manque de confiance des consommateurs pour rencontrer le succès.

2. La menace d’une cyberguerre froide

Les pays soumis à des embargos vont être incités à recourir à des méthodes illicites pour se  procurer les nouvelles technologies. Parce que l’espionnage a toujours représenté un moyen pour les Etats d’acquérir de nouvelles technologies et que les possibilités d’accès légitime à celles-ci s’amenuisent en raison de l’augmentation des protections commerciales. Comment les entreprises vont-elles protéger leur propriété intellectuelle contre les hackers étatiques ? 

3. L’hiver de l’IA

Si l’intelligence artificielle (IA) consiste à reproduire l’intelligence humaine, existe-t-elle réellement dans la cybersécurité ? Dans quelle mesure les auteurs d’attaques vont-ils mettre à profit le ralentissement des financements de l’IA ? Tandis que nous faisons confiance à des algorithmes et à des outils analytiques pour conduire des voitures, guider des décisions dans le domaine de la santé et alerter les professionnels de la sécurité sur les risques de fuites de données, jusqu’où cette confiance devrait-elle aller ? Les affirmations des vendeurs sur l’efficacité de l’IA résisteront-elles à la réalité des cyberattaques sophistiquées ?

4. La contrefaçon dans la reconnaissance faciale

Alors que les attaques de phishing ne faiblissent pas, les astuces de piratage de type « SIM Swap » sapent l’efficacité de certaines méthodes d’authentification à deux facteurs (2FA) telles que la messagerie texte. Si la biométrie offre une sécurité supplémentaire en s’appuyant sur des données plus spécifiques à chaque utilisateur, des vulnérabilités nouvellement découvertes dans les logiciels de reconnaissance faciale amènent les experts à s’en remettre à la biométrie comportementale.

Téléchargez le rapport complet afin de connaître tous les détails sur les sept thèmes étudiés par Forcepoint et les conséquences prévues en 2019.

 1    Enquête réalisée pendant deux semaines début octobre par Forcepoint, en collaboration avec TechValidate, auprès de 1023 clients dans 75 pays à travers le monde. Les participants étaient notamment des professionnels informatiques, des DSI ou des dirigeants d’entreprises dans 40 secteurs d’activité, allant de l’agriculture aux télécommunications ou à l’administration.
 2  https://www.techvalidate.com/tvid/53F-F4E-777 
 3  https://www.techvalidate.com/tvid/214-C6D-148 

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (Pas encore noté)
Loading...

Mots clés : , , ,


Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.