Etude : le mot de passe unique à la vie dure

0

Selon une étude BitDefender, 73 % des personnes interrogées utilisent le même mot de passe pour sécuriser plusieurs comptes en ligne. Une étude qui révèle aussi une surprise sur la confidentialité accordée à ce précieux sésame.

BitDefender dévoile les résultats d’une enquête réalisée auprès de 1 000 personnes sélectionnées de manière aléatoire pour répondre à un questionnaire. Une quinzaine de questions afin de déterminer leurs habitudes en matière de mots de passe et la robustesse de ces derniers. L’âge moyen des répondants de 16 pays différents a été de 29,5 ans.

Selon les résultats de cette étude, 67 % des utilisateurs ont plus de cinq comptes nécessitant une protection par mot de passe. Or, ils sont 73 % a avoir recours au même mot de passe pour l’ensemble de leurs comptes. Le risque est évidemment que lorsqu’un mot de passe est découvert par un tiers, comme il est en quelque sorte unique, c’est alors une multiplicité de comptes qui sont menacés, certains étant plus sensibles que d’autres.

Qui plus est, la complexité du mot de passe, et donc sa robustesse face à d’éventuelles attaques, n’est pas forcément au rendez-vous. Un répondant sur quatre ( 25 % ) utilise un mot de passe d’une longueur de seulement 6 caractères et surtout, 63 % utilisent uniquement des majuscules ou des minuscules, sans faire de mélange entre les deux.



On ne peut pas juger d’une réelle représentativité des habitudes du commun des utilisateurs, étant donné que le panel est aléatoire. Reste la surprise. Les questions ont été posées de façon individuelle via un bref entretien. Au cours de cet entretien, 12 % des répondants ont directement donné leur mot de passe à l’enquêteur – et finalement un parfait inconnu – pour savoir s’il était suffisamment sûr… Un mot de passe, cela se garde secret.

Source : GNT, Jérôme G.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.