DATA PRIVACY DAY : « L’intensification des données oblige les entreprises à reconsidérer l’essentiel pour leur sécurité »

0
54

Depuis quelques années, nous sommes confrontés à un certain paradoxe : les entreprises ont certes accéléré leur transformation digitale, mais plutôt que d’adopter des infrastructures nouvelles et robustes, elles ont préféré mettre à niveau celles qu’elles possédaient déjà, c’est-à-dire, des infrastructures vieillissantes, plus vulnérables aux attaques et aux perturbations. À cela s’ajoute la surabondance de données utilisées. Si celles-ci ont toutes des niveaux de sensibilité différentes, elles ont pourtant besoin d’être protégées des menaces. 

Tribune – Alors que se tiendra la journée du Data Privacy le 28 janvier, Laurent Gelu, Advisory Leader Cyber, Kyndryl France s’exprime :

« En 2024, où les données, particulièrement les données personnelles, sont devenues des biens convoités, leur protection s’avère cruciale pour chaque entreprise. La Journée de la protection des données nous rappelle l’importance de les protéger avec une vigilance accrue.

Au-delà de la sécurisation des infrastructures technologiques, cela nécessite une vision holistique incluant une organisation solide, une gouvernance rigoureuse et une base technologique évolutive.

Dans un environnement informatique moderne et dynamique, où les systèmes d’information sont complexes et externalisés, où coexistent différentes données, l’adoption de contrôles d’accès, de chiffrement avancé et de stratégies de défense multi-niveau est cruciale. Ces mesures doivent faire partie d’une gouvernance globale des données, incluant la classification, les politiques de rétention et la conformité. Cela implique également la mise en œuvre de mécanismes juridiques, comme les clauses contractuelles types, pour protéger son entreprise contre les législations extraterritoriales, surtout en dehors de l’Europe.

Face aux défis émergents, notamment les menaces liées à l’intelligence artificielle, à l’informatique quantique et à l’évolution rapide de l’Internet des objets, notre réponse doit être proactive, basée sur une culture de sécurité dès la conception et un engagement continu envers l’innovation responsable. L’intégration réfléchie de l’IA générative dans nos processus doit respecter la vie privée, la propriété intellectuelle et prévenir les fuites de données.

En modelant l’avenir numérique, protéger les données doit primer dans chaque décision, stratégie et innovation. La journée de la protection des données nous rappelle cette nécessité, nous incitant à renforcer nos standards de confidentialité et de sécurité. Il est de notre devoir de maintenir cet engagement, assurant ainsi que chaque avancée technologique s’accompagne d’une protection des données toujours plus robuste et fiable »

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.