Cybercriminalité : Kaspersky prône l’instauration d’une identité numérique

0

L’instauration d’une identité numérique pour chaque citoyen du monde serait une des meilleures solutions pour lutter contre la cybercriminalité, a estimé lundi Eugène Kaspersky, un des fondateurs de l’éditeur russe de solutions anti-virus Kaspersky Lab.

« L’environnement digital devient de plus en plus dangereux, à cause du fort développement des téléphones mobiles et des smartphones ou encore à cause d’attaques comme celle du virus Stuxnet, et je continue de soutenir l’idée qu’il faut mettre en place l’identité numérique », a-t-il déclaré lors d’un entretien à l’AFP à Paris.

Un tel système d’identification, international, permettrait d’accéder en toute sécurité « à vos informations sensibles comme votre compte bancaire, ou n’importe quel service internet qui requiert un code d’accès ».

« Sans compter le rêve de nombreux gouvernements d’organiser des élections en ligne: le seul moyen d’y arriver est de mettre en place cette identification numérique », selon Eugène Kaspersky.

Il avance également l’idée d’un téléphone équipé d’un « espace empreinte digitale » afin de pouvoir s’identifier à distance depuis son smartphone, qui va rapidement devenir selon lui l’ordinateur de poche de demain.

« La bonne nouvelle, c’est que les gouvernements commencent à comprendre l’intérêt d’une telle identité. Mais cela prendra je ne sais pas combien d’années », a regretté Eugène Kaspersky.

Il a rappelé que « récemment, le président américain Barack Obama a indiqué prévoir le déploiement » d’un système d’identité numérique pour chaque citoyen américain, sous la forme d’un « passeport internet » qui permettrait par exemple des paiements sécurisés sur les sites marchands.

Source : Stratégies.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.