Anonymous : la plus grande faille de sécurité, c’est l’Homme

2

Un ancien membre du groupe de pirates, @SparkyBlaze, s’est confié à Cisco. Pour lui, tous les outils de sécurité du monde n’arriveront pas à patcher la plus grande des brèches : l’être humain.

Le hacker a expliqué avoir quitté les Anonymous car il trouvait que ses « collègues » passaient « trop de temps à s’en prendre à des innocents« .

Il a ensuite confirmé ce que beaucoup d’experts en sécurité pensent, mais qu’ils n’osent dire, surtout lorsqu’ils essaient de vendre un produit : « Je pense que l’ingénierie sociale est le plus gros problème actuellement. Nous avons le hardware et le software pour nous défendre des buffer overflows, des malwares, des attaques DDoS et de l’exécution de code. Mais tout ceci à beau être très performant, tant que vus pouvez amener quelqu’un à vous donner son mot de passe ou a désactiver son firewall parce que vous dites être Greg du service de maintenance informatique et que vous faîtes des tests. Au final, tout est mensonge, et certaines personnes sont très bonnes à cela« .

Il est vrai qu’il est important d’apprendre aux personnes utilisant Internet de ne jamais communiquer leur mot de passe, de ne pas ouvrir les pièces jointes douteuses, etc. Reste à savoir comment éduquer efficacement les gens dans ce domaine, et si les organisations compétentes prendront les mesures nécessaires pour le faire.

 

Source : L’Informaticien

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.