Prudence : Un faux torrent pour Grand Theft Auto V diffuse un malware

2

L’excitation des joueurs est grande et croît sans cesse à propos de la programmation de la sortie du nouvel opus des Grand Theft Auto, GTA 5 par l’éditeur Rockstar Games le 17 septembre. Mais les cybercriminels ont déjà diffusé une fausse version du jeu contenant des malwares sur les réseaux BitTorrent.

C’est la firme de sécurité BitDefender qui a publié l’avertissement expliquant que GTA V n’a pas subi de fuite, et que, pendant l’installation, il vous sera demandé de remplir un questionnaire et d’envoyer un SMS afin de gagner un numéro de série valide. Vous serez alors facturé 1 € par jour sur votre facture de téléphone et vous serez infecté par un malware.

La version PC n’a pas encore été annoncée, donc essayer de l’installer sur votre ordinateur est ridicule, mais malheureusement, beaucoup de gens ne réfléchissent pas et foncent tête baissée dans le piège tendu par les pirates.

« Le formulaire s’ouvre dans un navigateur Web et, par conséquent, est capable d’effectuer une redirection géographique de la page Web qui correspond à la zone où vous vous trouvez« , a déclaré le principal analyste des e-menaces de BitDefender, Bogdan Botezatu.

Ce malware est un cheval de Troie générique nommé Trojan.GenericKDV.1134859, qui peut voler les informations privées de l’utilisateur, altérer des fichiers système ou intégrer l’ordinateur infecté dans un botnet. De plus, vous serez facturé pour les messages texte surtaxés envoyés à des entreprises fictives. La meilleure façon d’éviter ce logiciel malveillant est de ne pas télécharger illégalement des copies de GTA V, surtout quand le jeu n’est pas encore sorti…

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.