Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Patrick Wardle, un ancien membre de la NSA qui dirige maintenant la recherche au sein du cabinet de sécurité SYNACK, a découvert un moyen intercepter un flux webcam et microphone en direct sur un Mac, sans éveiller le moindre soupçon. Comment se protéger ?

Les machines Apple Mac sont souvent considérées (à tord) comme beaucoup plus sûres que les ordinateurs Windows vis-à-vis des malwares et autres e-menaces. Or, Mac OS X est aujourd’hui de plus en plus souvent pris pour cible par les pirates informatiques.

Cette fois, il s’agit d’une découverte d’un chercheur qui remet en cause la sécurité des machines portables Apple ayant un micro et une webcam intégrés. Il serait ainsi possible de détourner les flux afin d’espionner un utilisateur à distance, sans se faire repérer, et en contournant les protections mises en place sur les machines.

Patrick Wardle, un ancien membre de la NSA, dirige aujourd’hui la recherche au sein du cabinet de sécurité SYNACK. Ce dernier a découvert un ingénieux moyen pour intercepter en toute discrétion les flux webcam et microphone d’un Mac via un logiciel malveillant spécifiquement conçu. Wardle est déjà largement connu pour avoir alerté sur de multiples vulnérabilités touchant Mac OS X : contournement des protection GateKeeper, publication d’un outil de protection contre les ransomwares Mac (RansomWhere), etc.

Cette fois, Wardle a présenté ses nouvelles recherches et conclusions à la conférence Virus Bulletin qui s’est tenue à Denver, démontrant ainsi comment des logiciels malveillants pourrait facilement s’inviter sur vos sessions webcam pour des activités d’espionnage…

Wardle affirme qu’il est tout à fait possible pour un malware de venir se greffer sur le flux vidéo et audio d’un portable Mac sans interférer avec la fameuse LED verte de protection prévenant l’utilisateur que la webcam est active : si le malware ne s’active que lorsqu’une conversation légitime a débutée, la LED sera déjà allumée de façon normale.

A ce moment précis, le malware se greffe sur les flux de la webcam ou du microphone de la victime pour enregistrer secrètement la session de communication, sans qu’aucune indication visible de cette activité malveillante ne soit visible, et donc, à l’abri de toute détection.

Dans sa présentation intitulée « Getting Duped: Piggybacking on Webcam Streams for Surreptitious Recordings« , Wardle décrit la menace ainsi que les contre-mesures pour détecter les processus secondaires qui tentent d’accéder à une session vidéo sous Mac OS X.

Pour se protéger, Wardle a développé et publié un outil gratuit, baptisé OverSight, qui non seulement surveille les activités de la webcam et du microphone, mais vous avertit également quand un processus secondaire tente d’accéder à ces derniers, vous demandant si vous souhaitez l’autoriser ou au contraire, lui bloquer l’accès. L’outil de surveillance est téléchargeable gratuitement sur le site Web de Wardle.

oversight

PIA VPN

install

En outre, n’oubliez pas que vous pouvez tout à fait couvrir physiquement votre webcam, comme le fait lui-même le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg et le directeur du FBI, James Comey…

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 5,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , , ,

Recherches en relation :

  • x web cam

Vos réactions




Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.