Emotet, Trickbot ou encore Buer : Infoblox publie un rapport sur les logiciels malveillants détectés au premier trimestre 2021

0

Infoblox, spécialiste des services réseau sécurisés gérés dans le cloud, dévoile aujourd’hui un nouveau rapport détaillant les cybermenaces détectées pendant le premier trimestre 2021. Il s’agit des recherches et informations originales sur des campagnes tentant de diffuser de nombreux logiciels malveillants, ainsi que d’une analyse détaillée de ces dernières et de récentes attaques importantes. 

Parmi les logiciels malveillants détectés en 2021 figurent Valyria Trojan Drops Emotet, Snake Keylogger, Italian Emotet, Buer Loader Trojan, RuRAT Trojan, BazarStrike, Warezov Worm, Dridex Banking Trojan, Hancitor Downloader, Trickbot Loader et Burkina Trojan.

Le Cyber Intelligence Unit d’Infoblox a identifié plusieurs tendances suite à son analyse de ces campagnes, dont :

  • Les pipelines d’intégration et de déploiement continus (CI/CD) peuvent être exploités pour faire passer du code malveillant pour du code fiable, comme démontré par l’attaque SolarWinds
  • Les pirates continuent de s’appuyer sur l’email ainsi que sur l’ingénierie sociale, souvent en profitant de la thématique de la crise COVID-19
  • Les plates-formes Ransomware-as-a-service, facilement déployées, fonctionnent comme outil pour même les acteurs malveillants sans compétence technique

La variété et la sophistication de menaces détectées en ce début d’année témoignent de l’importance de bénéficier de renseignements précis pour permettre aux entreprises de renforcer leurs cyberdéfenses et mitiger les risques.

Pour télécharger le rapport Infoblox Cyberthreat Intelligence pour le premier trimestre 2021, rendez-vous ici : https://info.infoblox.com/resources-whitepapers-infoblox-q1-2021-cyberthreat-intelligence-report

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.