Chine – 3 cybercriminels présumés arrêtés dans l’affaire Wirelurker

0

Les autorités chinoises ont réagi rapidement et ont annoncé sur le réseau social chinois Weibo l’arrestation de trois hommes suspectés d’avoir créé et propagé Wirelurker. Le site leur servant à répandre le malware a été fermé.

Le bureau de la sécurité publique de Pékin a annoncé dans un communiqué publié sur son compte Weibo (un clone chinois de Twitter) l’arrestation de trois suspects, auteurs présumés du malware Wirelurker qui s’attaquait aux terminaux Apple. Dans le même message, le bureau annonçait également la fermeture du site responsable de la propagation du malware sans préciser exactement quel site a été fermé.

china

Les trois suspects, Chen, Lee et Wang, ont été mis en garde à vue en fin de semaine dernière. Selon les autorités chinoises, les trois hommes ont conspiré pour développer des logiciels malveillants afin de réaliser des profits illégaux. Le site utilisé pour propager le malware a été fermé, sans qu’il soit précisé lequel. Néanmoins, le site visé dans les rapports de la société Palo Alto Networks (Maiyadi App Store) est totalement inaccessible…

De son côté, Apple a révoqués tous les certificats frauduleux utilisés par les applications malveillantes.

L’affaire semble désormais close, même s’il ne faut pas oublier que le malware a ouvert une brèche sur iOS 7 et 8, qui pourra être exploitée de nouveau par d’autres cybercriminels.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.