Carberp : Arrestation des développeurs à l’origine du trojan en Ukraine

2

C’est officiel, le cerveau derrière le cheval de Troie Carberp ainsi que les développeurs qui ont contribué à créer le fameux malware ont été appréhendés en Ukraine dans une action commune par le Service de sécurité ukrainien (SBU) et le Service fédéral de sécurité russe (FSB).

Le leader du groupe, âgé de 28 ans, citoyen russe et une vingtaine de personnes, âgées entre 25 et 30 ans ont été arrêtés à Kiev, Zaporozhye, Lvov, Odessa et Kherson. Odessa rappelons-le, est décrit comme le paradis des pirates informatiques et autres cybercriminels.

Les développeurs étaient éparpillés mais envoyaient toutes leurs créations sur un serveur dédié basé à Odessa. Ensuite, le chef recollait les morceaux pour constituer le cheval de Troie dans sa globalité.

Carberp est un cheval de Troie bancaire très avancé, qui comporte un module spécifique qui permet aux cybercriminels de voler des numéros d’authentification de transaction mobiles envoyés par les banques.

A son heure de gloire, ce petit bijoux technologique se monnayait à près de 40 000 dollars via le BlackMarket ! Une fois le vol et le leak du code source, le prix a baissé jusqu’à 5 000 dollars. Il n’en reste pas moins une menace pour la sécurité de tous.

 Quelques chiffres à présent, ce trojan aurait permis de dérober plus de 2 millions de dollars, somme ponctionnée depuis des comptes bancaires du monde entier, durant l’année 2012. En cas de condamnation, ils risquent tous 5 ans de prison. Bien souvent dans ce genre de cas, la Justice échoue à prouver les faits, ce qui mène à des libérations sous cautions dans des délais assez rapides, sans véritable peine.

Actuellement, seules une minorité de personnes impliquées arrêtées précédemment sont encore détenues en résidence surveillée…

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.