Publié par UnderNews Actu - Télécharger l'application Android

Alors que de plus en plus de détections antivirus sont déclenchées par des publicités intempestives, Avira vient d’intégrer un bloqueur de publicités à ses extensions de sécurité pour navigateur. Cette nouvelle fonctionnalité fournit aux utilisateurs une couche de sécurité supplémentaire pour bloquer davantage d’annonces embêtantes, de publicités malveillantes et indiscrètes.

Les publicités les plus nuisibles sont des malwares

Communiqué de presse – Le terme Malvertising (publicités intempestives malveillantes) est une combinaison de « malicious » (malveillant) et de « advertising » (publicité). Typiquement, ces publicités redirigent les internautes vers des annonces pour des produits douteux ou frauduleux, tout en suivant discrètement toutes leurs activités en ligne et en injectant directement des malwares sur leurs appareils. Les malwares sont injectés via des kits d’exploitation ou via du piratage psychologique.

« Le problème des publicités intempestives prend de l’ampleur, le marché des publicités en ligne est très vulnérable, alors nous faisons le nécessaire pour protéger nos utilisateurs, aujourd’hui et pour demain », déclare M. Markus Hartung, lead technique en développement des extensions Avira.

Les annonces : le nouveau visage des malwares

D’après une étude réalisée par Avira sur un mois, on constate que près d’une détection sur quatre sur Avira URL Cloud (AUC), 894 000 pour être exact, peut être reliée au nom de domaine de cinq réseaux publicitaires.

« 24 % de nos détections sont liées aux réseaux publicitaires ; on peut dire que c’est un canal statistiquement significatif que les cybercriminels peuvent exploiter », ajoute M. Hartung. « Selon nous, ce canal va continuer à se développer et à être victime d’exploitation. »

Les données montrent que c’est un phénomène de poids

L’étude d’Avira s’est appuyée sur un échantillon de 11,5 millions d’appareils actifs uniques pendant le mois de février 2017. Pendant cette période, ces appareils ont déclenché 3,67 millions de détections dans le Avira URL Cloud, c’est-à-dire environ une détection pour trois utilisateurs au cours du mois. La grande majorité de ces détections a été déclenchée par des malwares (2,4 millions), suivi d’hameçonnages (817 000), des moteurs de recherche malveillants (311 000) et des applications potentiellement indésirables.

Dans cet ensemble de détections antivirus, 894 000 signalements provenaient de cinq réseaux publicitaires.

« Nous savions que le problème était de taille, mais nous avons tout de même été surpris. Nous pensons également que le problème est bien plus grand car il existe de petits réseaux publicitaires qui ne font pas partie du top 5 mais qui envoient néanmoins des annonces suspectes », ajoute-t-il.

Bitdefender

Top 5 des domaines à l’origine des détections de l’antivirus :

  • traffichaus.com – 390 000
  • adnetworkperformance.com – 190 000
  • facebookdating.link – 111 000
  • hilltopads.net – 102 000
  • adhoc1.net – 101 000

TOTAL – 894 000

Si les publicités intempestives sont le problème du secteur de la publicité, en quoi cela nous concerne-t-il ?

La montée des publicités intempestives émerge alors que le secteur de l’édition connaît des jours difficiles. En effet, les lecteurs s’éloignent des médias imprimés classiques au profit des publications en ligne et la part des revenus issus de la publicité s’étiole pour les éditeurs. Dans ce contexte, les publicités deviennent plus intrusives car elles suivent les activités des utilisateurs et les éditeurs ne peuvent plus contrôler la qualité et l’intégrité des annonces affichées sur leurs pages.

Auparavant, la protection de navigateur Avira et l’extension Avira Safe Shopping se contentaient de bloquer les contenus malveillants des publicités.

« Compte tenu de l’évolution des publicités, il est important d’adopter une approche plus proactive pour protéger nos utilisateurs. C’est pourquoi ces produits de sécurité intègrent désormais un bloqueur de publicités complet qui bloque toutes les publicités, pas seulement les malveillantes » explique M. Hartung. Cette nouvelle tactique a été nommée Défense approfondie.

À compter de maintenant, ces produits bloqueront toutes les publicités par défaut. Les utilisateurs pourront décider, en deux clics, de quels sites ils souhaitent accepter les publicités. Pour en arriver là, Avira s’est associé à AdGuard, en intégrant sa technologie et ses listes de blocage dans les produits d’Avira. Le nouveau bloqueur de publicités est disponible dans les extensions Avira pour Google Chrome et Mozilla Firefox.

Un bloqueur de publicités facile à installer et à utiliser

La nouvelle fonctionnalité de blocage de publicités est disponible gratuitement pour les navigateurs Google Chrome et Mozilla Firefox, et intégrée aux extensions protection de navigateur Avira et Avira Safe Shopping. La Protection de navigateur est visible dans le coin supérieur droit de votre navigateur, sous forme d’icône de bouclier.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Twitter Facebook Google Plus Linkedin Pinterest email
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles (1 votes, note : 4,00 sur 5)
Loading...

Mots clés : , , , , , , , ,


Vos réactions

Ils parlent du sujet :

  1. News | Pearltrees

    […] Avira lance son Adblocker – 24 % des malwares détectés sont liés aux réseaux publicitaires. 7 août 2017 – Aucun commentaire – Temps de lecture : 3 minute(s) – Classé dans : Malwares Publié par UnderNews Actu – Télécharger l'application Android Alors que de plus en plus de détections antivirus sont déclenchées par des publicités intempestives, Avira vient d’intégrer un bloqueur de publicités à ses extensions de sécurité pour navigateur. Cette nouvelle fonctionnalité fournit aux utilisateurs une couche de sécurité supplémentaire pour bloquer davantage d’annonces embêtantes, de publicités malveillantes et indiscrètes. Communiqué de presse – Le terme Malvertising (publicités intempestives malveillantes) est une combinaison de « malicious » (malveillant) et de « advertising » (publicité). […]