RSF lance un site Web pour abriter les infos censurées

0

L’ONG Reporters Sans Frontières (RSF) lance son site Web WeFightCensorship.org, permettant à tout citoyen de publier des contenus censurés ou interdits.

Pour dénoncer le passage sous silence de certaines informations, Reporters Sans Frontières (RSF) vient de mettre en ligne un site Web anti-censure, WeFightCensorship.org (« Nous combattons la censure »), disponible en français et en anglais.

Ce site Internet a pour vocation de recenser des informations, reportages, photos, sons ou vidéos faisant l’objet d’une quelconque censure, ayant été interdits ou dont les auteurs peuvent être victimes de représailles.

Destiné à sans cesse s’enrichit, WeFightCensorship s’adresse à tous les citoyens, journalistes ou non, désireux de publier des contenus « sensibles » et ainsi garantir un peu plus, dans le monde, la liberté d’information.

Avant publication, les contenus proposés, envoyés anonymement ou non, sont étudiés par le comité éditorial de WeFC  et sont accompagnés d’un texte de présentation du contexte et de l’auteur. Les contenus censurés seront mis en ligne dans la langue originale et accompagnés d’une traduction.

Et afin de ne pas être également censuré, WeFightCensorship.org est également relayé par des sites miroirs, pour contourner les tentatives de filtrage et de blocage. Bien entendu, les internautes sont invités à relayer les contenus censurés pour leur donner davantage de visibilité.

RSF met également à disposition des internautes un « kit de survie numérique », composé d’outils comme des réseaux privés virtuels (ou VPN), des logiciels de chiffrage (TrueCrypt) ou des technologies d’anonymisation en ligne (Tor).

 

Source : ITspresso

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.