Reprendre le contrôle sur ses données personnelles

0

Reprendre le contrôle sur ses données personnelles : 4 internautes sur 5 ont déjà essayé de supprimer des informations personnelles de sites web ou de réseaux sociaux.

Rapport Kaspersky – Les chercheurs de Kaspersky observent une prise de conscience parmi les internautes de l’importance que revêt la protection de leurs données personnelles. De plus en plus d’utilisateurs choisissent de supprimer les données collectées par les sites Internet visités, en utilisant notamment la solution Undatify, créée dans le cadre du iHub Kaspersky.

Le dernier rapport Kaspersky révèle que les internautes du monde entier prennent de plus en plus de précautions pour protéger et garder sous contrôle leur données personnelles. Comme le montre ce rapport, Defending digital privacy: taking personal protection to the next level, les consommateurs sont de plus en plus conscients de la collecte qui est faite de leurs données en ligne. Pour aller plus loin, 82% d’entre eux indiquent avoir déjà essayé de supprimer leurs informations personnelles disponibles sur certains sites internet et sur les réseaux sociaux.

Ce rapport souligne la nécessité de protéger l’intégrité des données personnelles et des interactions des utilisateurs pour permettre à tous de continuer à profiter au mieux des nouvelles technologies. L’étude menée auprès de consommateurs dans 23 pays différents, examine le comportement des utilisateurs sur la question de la protection des données et les mesures prises par ces derniers pour empêcher la divulgation d’informations auprès de personnes ou organisations non souhaitées.

Les consommateurs montrent qu’ils ne s’inquiètent pas uniquement de la protection de leurs données personnelles mais aussi de celles de leurs proches. Par exemple, le rapport souligne que 24 % d’entre eux affirment que des données et informations personnelles concernant leurs familles ont été rendues publiques sans leur consentement.

De tels événements poussent les internautes à faire des choix plus conscients concernant la collecte et le stockage de leurs données personnelles, si celles-ci sont visibles de tous, afin d’empêcher qu’elles ne soient accessibles à des personnes mal intentionnées et non autorisées. Une proportion significative des personnes interrogées adopte diverses mesures de sécurité lorsqu’elles effectuent des recherches sur Internet, afin de cacher leurs informations aux cybercriminels (43%), aux sites web visités (41%) et aux autres personnes ayant accès au même équipement (37%). De plus, certains internautes restent méfiants concernant le stockage de données personnelles sur leurs équipements. Un utilisateur sur cinq (21%) indique être préoccupé par la collecte de leurs données personnelles via des applications préalablement installées sur leurs terminaux mobiles.

Ils peuvent avoir le sentiment de perdre le contrôle concernant le stockage de leurs données et sont conscients des risques liés au partage d’informations personnelles. Il est donc compréhensible qu’ils ne souhaitent pas que ces données soient utilisées par des tiers à leur insu.

Graphique 1 – De qui les consommateurs protègent-ils les secrets de leur navigation internet ?

Pour que les internautes protègent davantage leurs données personnelles, ces derniers ont besoin d’être guidés dans la mise en place de premières mesures. Dans cet optique, Patrick Penninckx, Head of Department, Information Society au Conseil de l’Europe ajoute :

« L’étude annuelle “Global Privacy” menée par Kaspersky offre plusieurs outils très utiles à la compréhension du niveau d’éveil numérique et de la perception commune des utilisateurs d’Internet sur leurs droits en matière de protection des données et de la vie privée. La Convention 108+ recommande de promouvoir une utilisation plus répandue et plus significative des évaluations d’impact sur la protection des données, l’application du principe “privacy by design” et une attitude proactive vis-à-vis des exigences de sécurité des données ».

Afin d’aider les utilisateurs à récupérer leurs informations personnelles stockées sur Internet, Kaspersky a lancé un nouveau service, baptisé Undatify. Cette nouvelle solution, en accord avec la réglementation RGPD applicable en Europe ainsi que d’autres lois de protection de la vie privée, permet aux internautes de communiquer plus facilement avec les organisations concernant leurs données personnelles et même de demander une copie de données enregistrées suite à leurs visites en ligne, lesquelles pourront être effacées, à leur demande. Dans certains cas, cela s’avère aussi simple que de remplir un formulaire de contact. Pour aider les utilisateurs et les guider dans ce processus, Undatify dévoile son outil, Legal Bot. 

Capture d’écran de l’interface Legal Bot

Grâce à Legal Bot, l’utilisateur sélectionne une organisation dans le catalogue Undatify ou bien ajoute celle qu’il recherche. Il peut ensuite choisir d’obtenir une copie des données sauvegardées ou bien en demander la suppression immédiate. Legal Bot génère aussitôt la demande et l’envoie à l’organisation correspondante. Après réception d’une réponse du site Internet concerné, Legal Bot permet via des algorithmes intelligents d’analyser le contenu et de fournir quelques suggestions d’utilisation à l’utilisateur, pour l’aider par exemple à communiquer si des poursuites judiciaires venaient à être engagées.

« Il existe plusieurs moyens de contrôler son empreinte numérique. L’une d’entre elles est de toujours garder à l’esprit à qui les données personnelles vont ensuite être partagées et comprendre quels usages peuvent en être fait. Toute donnée ou document renseigné et conservé sur Internet peut rester accessible à un grand nombre de personnes pour une durée indéterminée, à moins que chacun ne prenne quelques dispositions pour sécuriser ces éléments. Comprendre comment conserver de façon sécurisée ses données personnelles sur Internet et gérer efficacement le stockage de celles-ci est le premier pas vers une présence positive en ligne. Une meilleure gestion de son empreinte numérique et de sa réputation personnelle peut ouvrir à de nouvelles opportunités dans le futur, » commente Tanguy de Coatpont, Directeur Général France chez Kaspersky.

Pour s’assurer que leurs données personnelles demeurent protégées sur Internet, Kaspersky recommande aux internautes de :

  • Garder une liste de ses comptes en ligne afin de comprendre quels services et sites web peuvent stocker les informations personnelles des utilisateurs.
  • Utiliser “Privacy Checker” qui permet d’envisager de rendre les profils de médias sociaux privés. Il sera plus difficile pour des tiers de trouver des informations très personnelles sur l’internaute.
  • Pour identifier des demandes potentiellement dangereuses ou douteuses émanant d’une application de l’utilisateur et intégrer les risques associés avec les différentes demandes de permission, installer Kaspersky Security Cloud. La solution comporte également une option “Ne pas suivre” pour prévenir le téléchargement d’outils de localisation permettant de suivre les actions de l’utilisateur lors de ses recherches internet et ainsi empêcher la collecte de données.
  • Les utilisateurs européens peuvent simplifier le processus de reprise de contrôle de leurs informations personnelles pouvant avoir été publiées en ligne sans autorisation en utilisant Undatify. Le nouveau service soutenu par Kaspersky contacte les organisations qui pourraient collecter des données personnelles afin que celles-ci soient communiquées à l’utilisateur ou même supprimées, et ce en accord avec la réglementation RGPD.

Pour plus d’informations et pour découvrir l’étude complète “Defending digital privacy: taking personal protection to the next level, rendez-vous sur le site Kaspersky.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.