Privacy Sandbox : en quoi les marques peuvent et devraient s’émanciper des cookies

0
202
Afin de proposer des systèmes alternatifs au ciblage publicitaire par cookies tiers, Google avait enfin annoncé en avril le lancement des tests à grande échelle de son programme Privacy Sandbox dans son navigateur, Chrome. Puis en juin dernier, Google indiquait sur le site dédié aux développeurs, privacysandbox.com, que cette dernière phase devait commencer au début du 3ème trimestre 2024 pour se terminer fin 2024. Cependant il y a quelques jours, cette phase critique de montée en puissance a de nouveau été mise à jour, ne durant désormais plus que 3 mois, et pourrait avoir lieu pendant le Black Friday 2024 et les campagnes de Noël 2024.
 
Avis d’expert Yext – L’affaire fait grand bruit dans le monde de l’e-commerce car cela risque d’impacter sérieusement les campagnes. Estimant ne pas être prêtes, la plupart des entreprises estiment ne pas avoir eu le temps ni les moyens de tester les nouveaux outils sur des campagnes à grandeur nature et de mesurer les résultats. La plupart des professionnels estiment notamment que les API de Google sont trop flous en termes de lecture des performances, les investissements médias ne se reportent que sur les outils des plateformes ou des walled-garden, ce qui serait catastrophique pour les médias et l’Open Web en général.
 
Ce changement de calendrier révèle la vulnérabilité du marché publicitaire et l’e-commerce au regard des décisions de la firme de Mountain View. Avec la disparation des cookies-tiers, le marketing digital tâtonne et cherche des approches plus respectueuses et durables.
 
Si le mode de collecte des données sur le marché publicitaire est en train de connaitre ses derniers instants, ces changements de paradigmes interrogent aussi sur la façon dont le marketing digital évolue et si la publicité en ligne a réellement un avenir dans les marketing mix à moyen terme. Depuis quelques années, des alternatives émergent pour éviter l’usage de cookies-tiers, mieux connaître les intentions des internautes tout en améliorant le référencement naturel.