La NSA récupère des milliards de SMS dans le monde !

2

L’Agence de sécurité nationale américaine, la NSA, a récupéré près de 200 millions de SMS par jour dans le monde, de façon non ciblée, pour en extraire des renseignements depuis 2011, rapporte jeudi 16 janvier le quotidien britannique The Guardian.

Ces informations, révélées dans le cadre d’une enquête menée conjointement par le journal et la chaîne Channel 4 News, s’appuient sur des documents transmis par l’ancien consultant en informatique Edward Snowden, réfugié en Russie. Elles sont publiées à la veille d’un discours du président américain, Barack Obama, qui doit annoncer vendredi une série de réformes des méthodes de surveillance, en réponse à la controverse sur les programmes américains d’espionnage déclenchée par Snowden.

Le programme de la NSA sur les SMS, qui a pour nom de code « Dishfire », récupère « à peu près tout ce qu’il peut », selon des documents du GCHQ, le pendant britannique de la NSA, cités par le Guardian, plutôt que de se cantonner aux communications de personnes faisant l’objet d’une surveillance. Le quotidien indique s’appuyer aussi sur un document de la NSA datant de 2011, sous-titré « Les SMS : une mine d’or à exploiter », révélant que le programme avait permis de collecter en moyenne 194 millions textos par jour en avril cette année-là.

Tout cela en toute légalité et toute personne peut être visée… Conclusion, il faut élargir l’utilisation d’applications capables de chiffrer les SMS, par exemple SMS Perseus, afin de protéger sa vie privée des grandes oreilles de la NSA.

« Dishfire est un système qui gère et collecte des données SMS récupérées légalement. La NSA travaille activement à expurger les données superflues [concernant les citoyens américains], ainsi que celles des innocents citoyens étrangers aussi tôt que possible dans le processus [de collecte] », se défend l’agence américaine dans un communiqué.

 

Source : Le Monde

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.