Google accuse la Chine de bloquer Gmail

0

Retournement de situation dans l’affaire Gmail en Chine, puisque Google accuse cette fois-ci directement les autorités de bloquer l’accès à la messagerie, et de prétendre que le problème vient du géant du web.

Lundi dernier, le service de messagerie de Google subissait des coupures inopinées mais régulières. Ce sont les internautes qui rapportaient ces problèmes, affirmant que le service était étrangement lent, voire inaccessible.

Google réagit donc à ces informations, et accuse directement le gouvernement chinois de bloquer l’accès. « Il n’y a aucun problème technique de notre côté », affirme Google. « C’est un blocage gouvernemental, intelligemment dissimulé comme si c’était de notre faute ». Google avance même son outil Report, qui ne montre pas de signes d’interruptions.

Ce blocage intervient également au moment où les autorités chinoises tentent de supprimer toutes les informations relatives à la « révolution du Jasmin » (Tunisie), dont les racines prenaient leurs sources sur le web. Certains experts affirment même que la Chine a renforcé les mesures de protection sur la toile. Ceci expliquerait donc cela…

Le mot « Jasmin » ne donne plus de résultats en Chine, où quelques activistes ont encore été arrêtés. Ce problème ajoute donc Gmail à la liste des services du géant de Mountain View qui sont bloqués en Chine, comme Blogger ou YouTube.

Dans le pays, la part de marché de Google est passée d’environ 35% en décembre 2009 à 19,6% actuellement. Et ce, depuis que les relations s’étaient envenimées  l’année dernière, suite à une attaque informatique dissipée via… Gmail.

 

Source : L’Informaticien

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Notifiez-moi des commentaires à venir via e-mail. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.